Sélectionner une page

A Moukondo, des ‘’Koulouna’’ dépossèdent une dame de plus de 150 000 francs CFA.

Les ‘’Koulouna’’, ces jeunes bandits opérant généralement avec des armes blanches, ont encore fait parler d’eux. Dans la nuit du lundi 23 mai dernier, vers l’Ecole de police de Moukondo (Arrondissement 4 Moungali), ils ont dépossédé une dame d’une trentaine d’années, se prénommant Nana et tenancière d’une boutique au quartier Mpila (Arrondissement 6), de son sac à main contenant, entre autres, une somme de plus de 150 000 francs CFA et un téléphone Androïde. «Quand le taxi m’a déposée, j’ai vu trois gars s’approcher de moi. L’un d’eux avait en main une machette qu’il m’a assenée. Heureusement, j’ai esquivé. Me menaçant avec sa machette, il a exigé que je lui remette mon sac. Craignant pour ma vie, je me suis exécutée. Ce sac contenait environ 180 000 Francs CFA, un téléphone portable Androïde, et les clés de ma maison», a expliqué l’infortunée.

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.