Sélectionner une page

ARCHIDIOCESE DE BRAZZAVILLE : Brève présentation de la nouvelle quasi-paroisse Notre-Dame du Bon Remède

ARCHIDIOCESE DE BRAZZAVILLE : Brève présentation de  la nouvelle quasi-paroisse  Notre-Dame du Bon Remède

La quasi-paroisse Notre-Dame du Bon Remède est située au sommet de la montagne de Ngampoko, à quelques encablures du quartier Mayanga, dans l’arrondissement 8 de la ville de Brazzaville. Elle est confiée depuis quelques années, par Mgr Anatole Milandou, archevêque métropolitain de Brazzaville, aux soins pastoraux des religieux trinitaires. Jadis appelée «Communauté paroissiale de Ngampoko», aujourd’hui, à partir de cette année 2021-2022, ladite communauté devient une «quasi-paroisse» dont la titulature est «Notre-Dame du Bon Remède». Ainsi, il est juste et bon de savoir ce qu’est une quasi-paroisse, et la signification du nom que porte notre fameuse quasi-paroisse.

Selon le code de droit canonique du rite latin de 1983, en vigueur dans notre Eglise, « … La quasi-paroisse est équiparée à la paroisse: elle est une communauté de fidèles dans l’Eglise particulière qui est confiée à un prêtre comme à son pasteur propre, mais n’est pas encore érigée en paroisse à cause de circonstances particulières» (Cf. Can. 516$1). En effet, la quasi-paroisse fonctionne comme une paroisse, sous la direction d’un prêtre comme à son pasteur propre. Ainsi, comme dans la paroisse, au sein de la quasi-paroisse, les enseignements sont dispensés, les sacrements sont célébrés et enregistrés, et la charité est exercée. La différence majeure que l’on peut noter entre la quasi-paroisse et la paroisse se situe au niveau des structures dites matérielles. Dans la paroisse les structures sont stables (Presbytère, église, salles de catéchisme…), par contre, dans la quasi-paroisse elles ne le sont pas encore. Ceci dit, on comprend clairement que, ce statut de quasi-paroisse est comme qui dirait transitoire en vue d’être pleinement paroisse, selon l’évolution de ses structures.
Apres cette brève explication de la quasi-paroisse, venons-en maintenant à sa titulature: «Notre-Dame du Bon Remède» Pourquoi cette appellation? D’où vient le titre «Notre-Dame du Bon Remède»? Et quelle est sa signification? A l’incipit de notre article, nous disions que la communauté paroissiale avait été confiée aux religieux de l’Ordre de la Très Sainte Trinité et des captifs et, la Vierge Marie est patronne principale de cet Ordre, et elle y est invoquée sous le vocable de «Notre-Dame du Bon Remède». En effet, l’Ordre trinitaire est un ordre clérical de droit pontifical né au XIIe siècle dont le charisme et la mission sont la louange à la Sainte Trinité et la rédemption des captifs. Il fut fondé par Saint Jean de Matha en 1198, avec l’approbation de la Règle de vie par le Pape Innocent III, le 17 décembre de la même année.
Selon la tradition trinitaire, pour réaliser sa mission de rédemption, Saint Jean de Matha manqua un jour de moyens financiers pour aller racheter les chrétiens qui étaient pris en captivité chez les musulmans, et il implora la Vierge Marie de l’aider à trouver des moyens nécessaires pour libérer les captifs chrétiens. Ainsi, dans son sommeil il vit Marie lui donner une bourse dans ses mains. Et au réveil il eut les ressources qu’il lui fallait pour aller exercer sa mission rédemptrice. Depuis ce jour, Saint Jean de Matha appela Marie Mère du Bon Remède, car elle lui avait donné le remède nécessaire pour l’exercice de sa mission; c’est en cela qu’il fit d’elle patronne principale de son Ordre. Les religieux de l’Ordre de la Très Sainte Trinité célèbrent la solennité de Notre-Dame du Bon Remède le 8 octobre.
En plaçant notre quasi-paroisse sous la protection de Notre-Dame du Bon Remède, nous comptons vivre et faire vivre sur ce sommet montagneux de Ngampoko une dévotion mariale à haute facture, et nous faisons de Marie, Notre-Dame du Bon Remède, la patronne principale de ce lieu saint. La fête patronale de la quasi-paroisse Notre-Dame du Bon Remède sera célébrée le 8 octobre de chaque année. A Ngampoko nous visons la réussite, comme le proclame notre devise: «Ku Ngampoko bà bu bà (A Ngampoko, ça marchera)». Notre quasi-paroisse reste ouverte et accueillante à tout venant. Que le Christ, par l’intercession de Notre-Dame du Bon Remède, bénisse notre quasi-paroisse, ainsi que tout le quartier de Ngampoko.

Père Jospin
BOUETOUMOUSSA, O.ss.t
Administrateur de la quasi-paroisse

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728