Sélectionner une page

CONTROLE D’ETAT : Trois nouveaux contrôleurs entrent en fonction

CONTROLE D’ETAT : Trois nouveaux contrôleurs entrent en fonction

Nommés par décret présidentiel, trois directeurs généraux ont été installés vendredi 2 décembre 2022 par Jean Rosaire Ibara, ministre du Contrôle d’Etat, de la qualité du service public et de la lutte contre les antivaleurs. Il s’agit de Georges Charles Christ Tambaud, directeur général du Contrôle d’Etat, Mme Ikiya Laurente Okouya, directrice générale de la qualité du service public et de Mme Raïssa Kartelle Iloki, directrice générale de la lutte contre les antivaleurs dans l’administration publique. Ces trois directeurs généraux, ayant remercié le président de la République pour leur nomination et le ministre en charge du Contrôle d’Etat pour la confiance, prennent l’engagement de jouer pleinement leur rôle.

Réitérant le discours du président de la République, Georges Charles Christ Tambaud promet d’éradiquer les antivaleurs dans les administrations et organismes publics. Il a aussi invité les agents et cadres de la direction générale du contrôle d’Etat à se mettre au travail.

Georges Tambaud

Pour sa part, Mme Ikiya Laurente Okouya a appelé ses collaborateurs au sens des responsabilités et du devoir pour tout mettre en œuvre afin que la qualité des services puisse satisfaire les besoins au quotidien des populations et les aider à concrétiser leurs aspirations. «Notre boussole sera la recherche constante et sans relâche du résultat, c’est-à-dire l’amélioration de la performance du service public», a-t-elle dit.
Enfin, Mme Raïssa Kartelle Iloki est venue souligner que son approche fonctionnelle pour l’exécution de la politique du Gouvernement en matière de lutte contre les antivaleurs, conduira dans une première phase, à effectuer le travail d’identification et de collecte des textes afin de constituer un fonds documentaire spécialisé. La seconde phase, a-t-elle dit, consistera à sensibiliser la population et l’inciter à observer les prescriptions des lois sélectionnées, au travers des séminaires, forums, conférences notamment. L’intériorisation des nouveaux comportements et attitudes donnera lieu, dans une troisième phase «aux vérifications systématiques au moyen des contrôles sur les terrains effectués par le biais des enquêtes sectorielles. Ce sera l’étape de la phase d’enquête», a-t-elle déclaré.

Raïssa Kartelle Iloki

Le ministre Jean Rosaire Ibara a félicité les directeurs généraux et les a exhortés au travail. «Vous allez être parmi nous, pour construire ce ministère, vos contributions, vos éclairages sont attendus non pas seulement par moi, mais par le Président de la République, le Premier ministre et l’ensemble des membres du Gouvernement et, surtout, par l’ensemble du peuple congolais», a-t-il dit.

Aybienevie
N’KOUKA-KOUDISSA

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

metier dangereux

Un journaliste du Cameroun, pays voisin, a été assassiné dimanche dernier à Yaoundé. Martinez Zogo, 51 ans, de la radio privée Amplitude FM de la capitale camerounaise, a été retrouvé presqu’en putréfaction. Comme pour ajouter à la sauvagerie, il a été brutalement torturé et mutilé comme pour souligner un acharnement à l’anéantissement, une volonté d’en finir avec la vérité que proclamait tout son engagement dans la lutte contre la corruption et dont son émission phare, ”Embouteillage”, s’était fait une renommée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.