Sélectionner une page

ELECTION PRÉSIDENTIELLE : La direction de campagne d’Anguios Nganguia Engambe mécontente !

ELECTION PRÉSIDENTIELLE : La direction de campagne  d’Anguios Nganguia Engambe mécontente !

Les membres de la direction nationale de campagne du candidat à l’élection présidentielle Anguios Nganguia Engambe, président du Parti pour l’action de la République MÂ (PAR) réclament leur dû. Vendredi 2 avril 2021, ils ont fait une déclaration lue par Olive Toumba Mboko, coordonnatrice générale de la campagne, en présence de Rose Clairice Makoukila, directrice nationale de la campagne, et de Aymar Bouka, représentant des journalistes. C’était sous la supervision d’Armel Maléla, défenseur des droits de l’homme.

Depuis le 22 février pour les uns et le 1er mars 2021 pour les autres, le collectif a accompli des prestations de services dans la direction nationale de campagne du candidat à l’élection présidentielle du 21 mars. Mais elles demeurent impayées, alors qu’un contrat a été passé entre le président du PAR et le collectif des membres de sa direction de campagne.
‘‘Ce comportement cynique, affreux, vide de sens, ignominieux de M. Anguios Nganguia Engambé’’, serait justifié par le fait que l’Etat congolais ne lui aurait pas versé une somme d’argent, d’où le refus d’honorer sa part de contrat, en usant de menaces, d’injures et d’influences. «Nous refusons que notre droit au travail soit jeté dans un tiroir oubliable, car lui-même M. Anguios Nganguia Engambe ayant su l’annoncer dans son projet de société: La République du Congo doit être fondée sur les droits de l’homme et non sur les antivaleurs», a relevé le collectif.
A la différence des militants, le collectif a été nommé par Anguios Nganguia Engambe lui-même. «Nous exigeons notre paiement de prestations de services, aussi bien que le remplacement des appareils perdus pendant la campagne (téléphone Android volé et camera Panasonic HD abimée par la pluie)», a-t-il insisté.
Une lettre de mise en demeure d’un délai de sept jours a été adressée à M. Anguios Nganguia Engambe. Il a répondu avec désinvolture, affirmant avoir tout réglé. «Les montants qui devaient être payés à tous les membres étaient catégoriels selon leurs fonctions respectives, malheureusement le président du PAR nous imposait des montants insignifiants lors de la dernière réunion», a souligné Rose Clairice Makoukila, directrice nationale de campagne.
Armel Maléla qui a reçu la déclaration du collectif s’est appesanti sur les antivaleurs: On ne peut pas comprendre que ces candidats qui arrivent à soutirer de l’argent à l’Etat congolais n’honorent pas leurs obligations. Les droits des membres son bafoués et les contrats ne sont pas respectés», a-t-il dit.

Aybienevie
N’KOUKA-KOUDISSA

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728