Sélectionner une page

Fiscalité: mécontentement des conducteurs de tricycles motorisés!

Les conducteurs des motos à trois roues, ces triporteurs à usage commercial appelées vulgairement « kavaki », ont le sentiment que l’Etat veut tuer leur activité, si serviable dans les zones inaccessibles par taxi. Et pour cause: au titre de la patente 2022, les textes leur imposent de payer 65.920 francs CFA, le même montant que les voitures taxi ‘’100-100’’ de marque Toyota Picnic. L’imposition est trop élevée pour une activité de ‘’débrouille’’ exercée beaucoup plus par des diplômés sans emploi dans ce secteur informel de ‘’gagne-petit’’, estiment-ils. Il ne faut plus s’étonner que des denrées locales, par exemple, coûtent les yeux de la tête.

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.