Sélectionner une page

FOOTBALL NATIONAL : Un espoir de reprise

FOOTBALL NATIONAL : Un espoir de reprise

Il est temps que les choses reprennent! Le président de la Fédération congolaise de football (FECOFOOT), Jean-Guy Blaise Mayolas, a parlé de la reprise des compétitions locales interrompues depuis le mois de mars dernier pour raison de coronavirus. Après plus de neuf mois d’arrêt, le championnat national de Ligue 1 pourrait être la première compétition à redémarrer. Le président Mayolas a même avancé la date de début janvier prochain. Une information qu’il a laissée filtrer à l’issue d’une réunion tenue, vendredi 11 décembre dernier, avec les délégués des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 au siège fédéral. Visiblement, il est rassuré par sa démarche auprès du Gouvernement, notamment la Primature, visant à obtenir l’autorisation nécessaire pour relancer la pratique du foot de compétition.
Jean-Guy Blaise Mayolas a annoncé aux délégués des clubs qu’un protocole sanitaire sera établi entre le ministère des Sports et le ministère de la Santé. Il indiquerait clairement les conditions sanitaires à respecter par les clubs : l’obligation de respecter les mesures barrières, de faire le test PCR une fois le mois, de prévoir des salles d’isolement de chaque équipe dans leur stade d’entrainement, de désinfecter les lieux des entraînements et de mettre en place un comité d’éveil dans chaque club, afin de procéder à la sensibilisation des staffs et joueurs, du personnel d’accompagnement, au respect des règles d’hygiène ainsi qu’aux mesures barrières.
L’avenir appartient à la jeunesse
On a souvent fait le reproche à la FECOFOOT d’ignorer le football des jeunes. La saison à venir, elle prévoit d’octroyer une aide à chaque club de Ligue 1 estimée à 10 millions de francs CFA en deux tranches. Mais une aide subordonnée à la création d’une équipe des jeunes et la tenue des assemblées générales statutaires. C’est que la relance des petites catégories constituera le prochain cheval de bataille de la fédération, avec le lancement d’un véritable championnat des moins de 17 ans, dès la saison qui s’annonce. L’obstacle le plus gênant est la tentative malsaine de certains dirigeants de falsification de l’âge des joueurs. Ils font passer des grands pour des petits, dans le seul but de gagner des honneurs. « Le club qui falsifiera les âges, sera disqualifié », a annoncé le patron du football congolais.
En attendant, plusieurs clubs ont déjà repris le chemin des entraînements, avec quelques matches amicaux également disputés.

Guy-Saturnin MAHOUNGOU

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

NOUS VOUS DISONS MERCI !

Ce n’est pas être présomptueux que d’affirmer que notre fête fut belle. Nous avons célébré les 70 ans de création de La Semaine Africaine : nos Evêques nous ont soutenus, nos amis dans les chancelleries comme dans les autres organes d’information nous ont entourés de leur sollicitude. Par les nombreuses manières que nous offrent les technologies modernes d’aujourd’hui, nous avons reçu les témoignages affectueux venus de partout.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.