Sélectionner une page

JOURNEE MONDIALE DU TOURISME : Sous le signe du tourisme pour une croissance inclusive

JOURNEE MONDIALE DU TOURISME : Sous le signe du tourisme pour une croissance inclusive

Placée sous le thème : «Le tourisme pour une croissance inclusive», la Journée mondiale du Tourisme a été célébrée le 27 septembre 2021. Le Gouvernement a rendu public une déclaration, délivrée par la ministre du Tourisme et des loisirs Destinée Hermella Doukaga dans lequel il est rappelé que d’après «le World & Tourism Council, la contribution directe du tourisme au PIB mondial devrait passer de 3,1% aujourd’hui à 3,3% en 2025».

Dans la déclaration, la ministre Destinée Hermella Doukaga a rappelé que cela fait 42 ans que la Journée mondiale du tourisme a été instituée. «S’appuyant aujourd’hui sur le concept de développement durable et agressif, elle offre aux Etats membres de l’Organisation mondiale du tourisme l’occasion de pérenniser des actions visant à faire émerger le tourisme durable, solidaire et social, comme valeur essentielle à la croissance économique ». Puis, elle a évoqué la place qu’occupe le secteur du tourisme dans la société, tout en donnant les statistiques de ce secteur dans le produit intérieur mondial : «Le Tourisme mondial inclue désormais de nombreuses exigences, mais aussi des opportunités pour un tourisme durable qui répond aux préoccupations de la société. L’industrie touristique étant considérée comme le principal déterminant de la croissance économique, au regard de sa part dans l’économie justifiée par sa contribution au PIB mondial. En effet, selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), la contribution directe du tourisme au PIB mondial est de l’ordre de 3,1%, une estimation qui concerne la somme des valeurs générées par les industries touristiques telles que définies par le compte stellite du tourisme de l’OMT ».
Au niveau national, a-t-elle indiqué, «en dépit des défis majeurs à relever liés aux contextes économique et sanitaire, le Congo opte pour une conformité à la stratégie de la durabilité touristique, en accord avec les recommandations de l’Organisation mondiale du tourisme, stratégie structurée autour des concepts : environnement ; socioculturel et économique. Il s’agit principalement et pour l’essentiel, d’attacher à nos ambitions les impératifs de la promotion d’une gestion responsable des ressources environnementales au quotidien ; le maintien d’un poids optimal pour nos destinations, gage de qualité à notre tourisme ; la garantie d’une répartition équitable des avantages entre toutes les parties prenantes ».
Dans le Projet de société du Chef de l’Etat, a souligné la ministre Doukaga, le développement du tourisme a été retenu pour les cinq prochaines années et la suite, parmi les principaux domaines de diversification de l’économie nationale. «Pour assurer au tourisme l’image d’une véritable vitrine du pays, et pour atteindre les objectifs de développement du tourisme qui servira de boussole dans la déclinaison des aspirations politiques du Président de la République en choix optionnels du Gouvernement. Cette stratégie a l’avantage de prendre en compte la structuration des différentes filières du tourisme et de préciser les moyens à mettre en œuvre ou à renforcer, ainsi que les mécanismes de mobilisation des ressources nécessaires. Ainsi, il sera question de la modernisation du cadre légal du secteur touristique, déjà en cours ; le développement des infrastructures touristiques et de loisirs et la promotion des activités socioculturelles ».
En définitive, a assuré la ministre Destinée Hermella Doukaga, son département encourage fortement l’initiative privée et le partenariat public-privé, «pour faire face à la demande, toujours aussi forte d’expériences nouvelles, et au plus près de l’histoire et des traditions de notre destination, ouvrir des offres encore plus larges dans la mise en valeur des sites et attractions culturelles et naturelles de notre pays ».

APM

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728