Sélectionner une page

LUTTE CONTRE LES VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE : Seize jours d’activisme à Pointe-Noire!

LUTTE CONTRE LES VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE : Seize jours d’activisme  à Pointe-Noire!

La plateforme des associations et ONG de lutte contre les violences basées sur le genre (VBG), à Pointe-Noire, en partenariat avec les femmes juristes, a lancé une série d’activités dites: «Les seize jours d’activisme». Pendant une semaine, ce cartel a sillonné les six arrondissements de la ville océane pour encourager les femmes à briser le silence et à dénoncer les violences dont elles sont régulièrement victimes.
Ce message a été aussi porté dans les établissements scolaires, les centres de santé publics et privés, ainsi que dans les paroisses. Des cellules d’éveil et d’écoute permanents ont été mises en place. La Chambre de commerce a constitué la première étape de ces sensibilisations le 25 novembre 2022 par une conférence-débat sous le thème général «Oranger notre entourage».
Plusieurs sous-thèmes portant sur les questions de violences ont été également développés. Dans leurs communications, les oratrices ont rappelé quelques formes de violences que subissent aussi bien les femmes que les enfants. Laure Liningui a signifié qu’il existe des violences dites passives, qui atteignent le moral: les violences verbales, le harcèlement sexuel; les violences actives telles le viol et la pédophilie. Pour espérer arrêter ces violences, le meilleur moyen est de dénoncer les auteurs auprès des structures compétentes pour qu’ils répondent de leurs actes. Le législateur congolais a prévu des sanctions pour toutes les catégories de crimes. On peut citer le Code de la famille congolaise, le Code de procédure pénale, la loi Portella portant protection de l’enfant au Congo ou la loi Potignon, la loi 2022 portant lutte contre les violences faites aux femmes dite loi Mouébara, etc.
Après l’échange interactif, un consensus s’est dégagé. Il faut occuper les jeunes par l’apprentissage des métiers; les femmes doivent fédérer leurs énergies pour une meilleure autonomisation. La deuxième session s’est tenue au siège du 1er arrondissement Lumumba, le 29 novembre 2022.
Toutes ces activités sont organisées grâce à l’appui financier de la mairie de Pointe-Noire.

Equateur Denis NGUIMBI

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.