Sélectionner une page

PCT : La sensibilisation des électeurs, au centre de la circonscription de Mongo-Mpoukou

PCT : La sensibilisation des électeurs, au centre de la circonscription de Mongo-Mpoukou

Quelques jours après l’ouverture de la campagne à Pointe-Noire, les partis de la majorité présidentielle s’activent pour continuer à sensibiliser les électeurs et défendre le candidat Denis Sassou-N’guessou. C’est dans cette logique que le député Jean-François Kando, directeur local de campagne et son équipe, a rencontré les militants pour une sensibilisation approfondie. La rencontre a eu lieu le 10 mars 2021, au centre social de Faubourg. Les partisans ont répondu massivement à l’appel de leur député.

Élu à la tête de la circonscription unique Mongo-Mpoukou, Jean-François Kando bénéficie jusqu’ici du soutien sans faille de la population. En tant que directeur local de campagne dans sa conscription, le député et son adjoint Dominique Obambi ont pensé d’abord à une stratégie visant à former les militants qui iraient ensuite sensibiliser les électeurs dans chaque parcelle de la circonscription. Pour eux, c’est aussi un moyen d’atteindre leur objectif et surtout de marquer le soutien inconditionnel qu’elle compte apporter à leur candidat, le président Denis Sassou-Nguesso.

Les amis de Jean-François Kando.

Le but de cette formation est d’aller sur le terrain, discuter avec les électeurs, et surtout de mobiliser. Pendant les dix jours de cette campagne, leur équipe ira travailler par bloc, pour le candidat Denis Sassou-Nguesso.
Sur le terrain, le premier travail est que les militants soient en harmonie avec les populations dans les parcelles ou dans leurs lieux de travail. Ensuite sortir une fiche où les militants vont enregistrer les noms et prénoms des personnes dans la parcelle. Cela va se dérouler dans le respect des mesures barrières que le gouvernement a édictées, assure le directeur de campagne à Mongo-Mpoukou, qui rêve d’une circonscription forte, en mouvement et surtout dans la paix afin d’atteindre les bons résultats escomptés.
Pour Jean-François Kando qui a exhorté et conseillé les militants sur cette stratégie où ils devraient être courageux sur le terrain et avoir des mots de conviction afin d’amener les électeurs à faire le bon choix et savoir aussi défendre leur candidat. Et surtout, éviter des querelles inutiles si, dans une parcelle, l’accueil n’est pas celui escompté.
«Nous sommes venus travailler avec nos cellules de mobilisation des électeurs. Dans notre stratégie, il s’agira d’envoyer dans chaque bloc le nombre des militants qui vont aller compter les électeurs dans les parcelles. Nous venons de faire un petit séminaire sur le module sur place afin de capter les électeurs. On peut considérer que le président Denis Sassou-Nguesso regarde ce que nous venons de faire ; c’est juste un échantillon qui a un avantage concurrentiel de quelques militants qui vont déjà, très tôt le matin du 21 mars 2021, voter pour lui», a dit Jean-François Kando.

M.D.M.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728