Sélectionner une page

2e CIRCONSCRIPTION DE POTO-POTO : Charlotte Opimbat appelle à la mobilisation générale

2e CIRCONSCRIPTION DE POTO-POTO : Charlotte Opimbat appelle à la mobilisation générale

La directrice locale de campagne du candidat Denis Sassou-Nguesso dans la deuxième circonscription électorale de Poto-Poto, Charlotte Opimbat, qui mène une campagne de proximité, a effectué le 11 Mars dernier des descentes dans les cellules du PCT du quartier 333. Objectif, mobiliser les membres pour élire dès le premier tour le candidat de la majorité.
«Nous avons procédé à une visite des militants qui composent les cellules. Le message est celui de voter notre candidat Denis Sassou-Nguesso le 21 Mars parce qu’il est le meilleur. Je pense que la population comprend bien, elle l’a presque choisi et nous sommes satisfaits. Notre stratégie est bien comprise», a déclaré Charlotte Opimbat.
«Renseignez-vous déjà sur les centres de bureaux de vote. Vous êtes directrice ou directeur de campagne dans vos cellules respectives. Le 21 mars vous devez être accompagnés d’autres électeurs. Denis Sassou-Nguesso est le candidat de la paix, car sans la paix, nous ne pouvons rien. Nous avons intérêt à préserver cette paix, chèrement acquise», a martelé Charlotte Opimbat.
Son message a donné un certain dynamisme aux responsables des différentes cellules visitées. La secrétaire à l’organisation et à la mobilisation de la cellule 24 du PCT, Madame Sophie Mvoumath, a indiqué que l’heure est grave, elle n’est plus aux longs discours: «Notre cellule est prête, elle votera le président Denis Sassou-Nguesso à 100%. Dimanche 21 mars, dès 12 heures. Nous aurons déjà clôturé».
Notons que la directrice de campagne du candidat Denis Sassou-Nguesso, dans la deuxième circonscription de Poto-Poto, Charlotte Opimbat a organisé dimanche 14 mars, à la cathédrale Sacré-Cœur de Brazzaville, une messe d’action de grâce à laquelle les femmes ont été conviées.

Pascal AZAD DOKO

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.