Sélectionner une page

ASSISTANCE : La Fondation BGFIBank solidaire des orphelins

ASSISTANCE : La Fondation BGFIBank solidaire des orphelins

La Fondation BGFIBank a institué depuis 2015 au sein du Groupe BGFIBank, une activité dénommée «BGFIDay». Celle-ci se tient à la mi-décembre de chaque année. Elle est axée sur le partage des valeurs et la promotion de la citoyenneté du Groupe dans ses territoires d’implantation.

BGFIDAY par son slogan «Le Collectif au service de l’excellence», est une innovation du Groupe permettant de concrétiser notre engagement dans le domaine du développement durable, en donnant un sens à nos actions.

Un moment de partage avec les orphelins à Saint Joseph de Gaston Céleste et à Cœur céleste, à Pointe-Noire.

En tant qu’entreprise citoyenne, BGFIBank a à cœur d’entretenir et de renforcer ses relations avec les communautés locales en encourageant l’ensemble des collaborateurs du Groupe, le cas échéant de notre filiale Congo, à s’engager volontairement en équipe, en mettant à profit leur temps, leurs expériences et leurs compétences au service desdites communautés.
Des moments d’engagement et de solidarité permettant à chaque collaborateur de faire vivre une de nos valeurs fondamentales : «l’esprit d’équipe». BGFIBank Congo a choisi pour cette huitième édition du BGFIDAY de porter son action communautaire sur les Orphelins.

Un moment de partage avec les orphelins à Saint Joseph de Gaston Céleste et à Cœur céleste, à Pointe-Noire.

Ainsi, la banque a visité respectivement le samedi 3 décembre 2022, les orphelinats Saint Joseph de Gaston Céleste, à Brazzaville, et Cœur céleste, à Pointe-Noire, en leur apportant des dons essentiellement constitués de vivres frais et secs, des médicaments d’urgence, ainsi que des appareils électroménager (congélateur, machine à laver) et des matelas achetés suivant les états de besoin qu’ils ont fournis.
Ces visites ont été des véritables moments de partage et d’émotion avec les enfants ainsi que les gestionnaires de ces orphelinats, pour qui cet élan de solidarité a redonné tant soit peu de l’espoir. Ils ont en retour fortement encouragé et remercié la banque pour cet élan de générosité.

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

metier dangereux

Un journaliste du Cameroun, pays voisin, a été assassiné dimanche dernier à Yaoundé. Martinez Zogo, 51 ans, de la radio privée Amplitude FM de la capitale camerounaise, a été retrouvé presqu’en putréfaction. Comme pour ajouter à la sauvagerie, il a été brutalement torturé et mutilé comme pour souligner un acharnement à l’anéantissement, une volonté d’en finir avec la vérité que proclamait tout son engagement dans la lutte contre la corruption et dont son émission phare, ”Embouteillage”, s’était fait une renommée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.