Sélectionner une page

FOOTBALL/ COMPETITIONS AFRICAINES INTER-CLUBS : Début de campagne poussif pour les Congolais

FOOTBALL/ COMPETITIONS AFRICAINES INTER-CLUBS : Début de campagne poussif pour les Congolais

Septembre marque les débuts des Coupes d’Afrique des clubs 2021-2022. Les deux représentants du football congolais, en déplacement chez leurs adversaires, ont connu des fortunes diverses : l’un a perdu, l’autre a fait jeu égal. Tout se décidera lors des manches retour à domicile. Dans la Coupe de la Confédération, les Diables-Noirs qui participent au tour préliminaire, jouaient vendredi 10 septembre à Dar-es-Salam où a été délocalisé leur match contre Bumamuru FC du Burundi, le stade de cette formation n’étant pas homologué par la CAF. Un match sanctionné par un nul blanc (0-0) !

Heureux après le match nul obtenu à Dar-Es-Salam, mais…

C’est un match nul heureux pour les Diables-Noirs, car ils ont effectué le déplacement de Dar-es-Salam sans une préparation idoine, le championnat national n’étant pas encore lancé au Congo, contrairement à celui du Burundi qui en est, semble-t-il, à sa neuvième journée.
Les spécialistes s’attendaient à ce que les joueurs congolais soient à court physiquement, outre le fait que le football congolais suscite peur et angoisse étant donné sa mauvaise santé. Ils n’étaient sûrs de rien; c’était un voyage dans l’inconnue.
Mais si l’on en croit les envoyés spéciaux de Radio-Congo, les Diables-Noirs méritaient mieux que ce résultat nul, eu égard aux nombreuses occasions de but à leur actif, en plus de huit corners obtenus pendant de la rencontre. En les vendangeant, les ‘’Jaune et noir’’ ont fait le bonheur des Burundais. Parce qu’ils tenaient à faire le résultat à l’extérieur, ils auraient multiplié les assauts et soumis le but de Bumamuru FC à un intense siège. Sans succès, les Ahmed Ouattara, Lorry Nkolo, Carl Wunda, entre autres, brillants par leurs nombreuses maladresses. Ils ne s’en prendront qu’à eux-mêmes.
Que réserve le match retour à Brazzaville, le 18 septembre prochain ? Les deux équipes ont, apparemment, les mêmes chances, surtout que l’aller s’est terminé sur un score vierge.
Match nul des Diables-Noirs à Dar-es-Salam. Mais défaite de l’AS Otohô, samedi 11 septembre à Maputo, devant le champion du Mozambique, US Do Songo (0-1) !
Cet adversaire n’était pas une foudre de guerre pourtant, selon l’œil médiatique congolais à Maputo. Il n’a rien d’un gros calibre dans le foot africain. Il n’empêche, il a gagné. Pendant plus d’une heure et demi de jeu, l’AS Otohô ne s’est pas fait de complexe. Mais ses espoirs ont été balayés par le but encaissé à la 81e minute de jeu.
Les férus du football congolais, tristes à n’en plus se consoler, ont cependant séché leurs larmes. Car il reste le match retour le dimanche 19 septembre prochain au Stade Massamba-Débat.
Les deux représentants congolais savent ce qu’il leur reste à faire pour franchir les préliminaires. Mais Diables-Noirs et AS Otohô ont-t-ils les moyens d’imposer leurs arguments? Là est la question.

Jean ZENGABIO

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

NOUS VOUS DISONS MERCI !

Ce n’est pas être présomptueux que d’affirmer que notre fête fut belle. Nous avons célébré les 70 ans de création de La Semaine Africaine : nos Evêques nous ont soutenus, nos amis dans les chancelleries comme dans les autres organes d’information nous ont entourés de leur sollicitude. Par les nombreuses manières que nous offrent les technologies modernes d’aujourd’hui, nous avons reçu les témoignages affectueux venus de partout.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.