Sélectionner une page

Les Congolais manquent toujours de quelque chose

Il n’y a pas que les produits pétroliers qui sont de temps en temps rares au Congo. Les Congolais manquent de beaucoup de choses parmi lesquelles les imprimés du passeport. En effet, certains compatriotes attendent entre deux mois et…un an pour obtenir le précieux document. Pourtant, il y a un délai officiel fixé par les services d’Emigration pour le renouvellement ou l’établissement d’un passeport. Mais en réalité, les choses se passent autrement. Il faut attendre longtemps pour avoir son passeport. Certains voyageurs pressés ont trouvé un filon: ils mouillent la barbe d’un agent ou d’un rabatteur en lui glissant le triple du montant exigé contre la promesse d’obtenir le passeport en quinze jours. Et ça marche bien, semble-t-il. C’est ce qui ressort des sources concordantes. Les imprimés sont disponibles pour ceux-là. «C’est donc un business bien organisé qui permet à certaines personnes haut placées d’arrondir leurs fins de mois. Point barre», dénonce un lecteur.

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

metier dangereux

Un journaliste du Cameroun, pays voisin, a été assassiné dimanche dernier à Yaoundé. Martinez Zogo, 51 ans, de la radio privée Amplitude FM de la capitale camerounaise, a été retrouvé presqu’en putréfaction. Comme pour ajouter à la sauvagerie, il a été brutalement torturé et mutilé comme pour souligner un acharnement à l’anéantissement, une volonté d’en finir avec la vérité que proclamait tout son engagement dans la lutte contre la corruption et dont son émission phare, ”Embouteillage”, s’était fait une renommée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.