Sélectionner une page

MEMO : Un Congolais champion de France de ‘’jeu de Dames’’!

MEMO : Un Congolais champion de France de ‘’jeu de Dames’’!

La Fédération Congolaise du jeu de Dames, membre de la Fédération mondiale du jeu de Dames (FMJD) depuis 1974, a participé l’an dernier et cette année a de grands tournois internationaux. C’est ce que rapporte, ‘’La Semaine Africaine, dans son édition n° 1231 du 10 octobre 1976 à la page 11).

Une pratiquante africaine, heureuse d’avoir vaincu son adversaire

En 1975, lit-on, notre représentant Fidèle Nimbi dit Chiquito, occupat la 9e place du Tournoi international hollandais du sucre qui regroupait une vingtaine de grands joueurs venus de tous les coins du monde. Cette même année, notre représentant sortait 2e du championnat de France 1975. En 1976, au championnat du monde qui venait de se dérouler en Hollande du 4 au 25 août 1976 et au championnat de France Fidèle Nimbi ‘’Chiquito’’ avait occupé un rang honorable, plaçant ainsi notre pays parmi les grands du jeu de Dames.
Par ailleurs, le Congolais Fidèle Nimbi ‘’Chiquito’’ a été sacré champion de France à l’issue du championnat de France de septembre 1976, qui regroupait une quinzaine de meilleurs damistes français. Enfin, il faut noter que 6 à 7 pays africains sont membres de la FMJD: République populaire du Congo; Sénégal; Côte d’Ivoire; Mali; Zaire; etc.
Classement du championnat du monde 1976
1-Wiersma (Hollande) 30pts; 2-Tschegoler (URSS) 27pts; 3-Clerc (Finlande); 4-Ganivary (URSS) 25pts; 5-Smith (USA) 23pts; 6-Kouperman (URSS) 22pts; 7-Koykan (Suisse) 22pts; 8-Jansen (Suisse) 21 pts; 9-Fidèle Nimbi (Congo) 19pts; 10-Gendlerman (Israel) 18pts; 11-(???); 12-Verpoest (Belgique) 15pts; 14-Delhom (France) 12pts; 15-Zorn (Italie) 8pts; 16-Marek (Tchecoslovaquie) 6pts; 17-Aglardi (Monaco) 5pts; 18-Lepsic (Yougoslavie) 4 pts; 19-Kamdame (Sri-Lanka) ex-Ceylan 2pts.
Wiersma succède à son compatriote T. Sijbrands détrôné l’an dernier pour avoir refusé de rencontrer son challenger Koupman (URSS), ancien champion du monde.

Alain-Patrick MASSAMBA

Inscrivez-vous pour recevoir une nouvelle mise à jour d'article

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Au pays de la démocratie monocolore

Nous sommes entrés dans la 4è mandature de notre Sénat. La semaine dernière, elle a installé ses plénipotentiaires, choisi son président. S’il s’était agi de langue, on aurait dit que le Sénat parlera désormais une langue unique. La nouvelle Chambre, en effet, est composée à la très écrasante majorité de partisans ou militants du PCT. Honneur au vainqueur. Aux sénatoriales du 20 août dernier, seuls 3 des 72 sénateurs sont venus de l’opposition comme nous l’écrivions déjà. Autant dire qu’elle ne pourra pas même chahuter une loi, espérer la mettre en échec !

Lire la suite

octobre 2023
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031