Sélectionner une page

MONDIAL DE HANDBALL MASCULIN : L’Afrique ou l’éternel apprentissage

Les pays africains, excepté l’Egypte, sont en train de filer du mauvais coton au 27e Championnat du monde de handball masculin qui se déroule, du 13 au 31 janvier 2021, au pays des Pharaons.
Pour la deuxième fois, après l’édition de 1999, l’Egypte a le redoutable honneur d’accueillir ce Mondial. Ce n’est pas n’importe lequel, puisqu’il est marqué par la décision de l’IHF de passer de 24 à 32 équipes participantes. La compétition se déroule sur quatre sites: Le Caire, Alexandrie, Gizeh et Wedian, future capitale du pays en construction, à 45 km du Caire.
L’Afrique, avec ses sept représentants, n’y voit que du feu pour l’instant, sauf l’Egypte qui alignait, au moment où nous étions sous presse, deux victoires en autant de matches: contre le Chili (35-25) et sur sa lancée face à la Macédoine (38-19).
Après avoir perdu déjà face à l’Algérie lors de leur premier match (24-23), les Marocains se sont inclinés à nouveau devant le Portugal (33-20). L’Algérie est tombée, ensuite, face à l’Islande (39-24).
Avec deux cas de COVID-19 sur un effectif de 11 joueurs seulement, l’équipe du Cap-Vert a dû déclarer forfait pour son match contre l’Allemagne dimanche 17 janvier. Il avait déjà perdu son premier match contre la Hongrie (34-27).
Battue par l’Argentine d’entrée (28-22), la RDC s’est inclinée à nouveau, cette fois face au Danemark tenant du titre (39-19). Les Angolais n’ont pas fait mieux en perdant lors de leur première sortie devant le Qatar (30-25), puis sont tombés à nouveau devant la Croatie (28-20). Quant à la Tunisie, battue par la Pologne (30-28), elle a concédé un match nul (32-32) sur le fil contre le Brésil, qui avait l’avantage de deux buts.
L’Égypte, grâce à ses deux victoires, est d’ores et déjà admise au deuxième tour, le tour principal.

Serge Désiré KOUBOLO KIANA

Rejoignez les 398 autres abonnés pour recevoir une nouvelle mise à jour d'article.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

140 ANS, TROISIÈME !

Nous nous acheminons vers la conclusion des festivités du 140è anniversaire de l’Evangélisation du Congo. Nous l’avons fêtée à Owando, à Pointe-Noire (Loango), et maintenant à Brazzaville : nous avons mis nos pas dans les pas de ces missionnaires spiritains qui vinrent vers nous, Bible en main, pour nous apporter l’Evangile. 140 ans ont passé depuis : la graine plantée en terre du Congo est devenue plante et a donné du fruit. On pourrait dire que nous sommes passés à l’heure du bilan.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez les 398 autres abonnés pour recevoir une nouvelle mise à jour d'article.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

juin 2023
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930