Sélectionner une page

POOL : Le Gouvernement et l’Union européenne veulent relancer l’agriculture

POOL : Le Gouvernement et l’Union européenne veulent relancer l’agriculture

Pendant son séjour au Congo, la délégation conjointe Union européenne (UE)-ACP s’est rendue mardi 7 mars 2023, à Kinkala (département du Pool) et à Brazzaville pour visiter quelques projets financiers par l’UE. Le groupe COAFR était conduit par sa présidente Mme Yamina et celui du groupe Afrique, Caraïbe et Pacifique (ACP) par Mme Karolina Vrethem, présidente de ce groupe. L’ambassade de l’Union européenne au Congo a été représentée par Torben Nilsson, chef de Délégation adjoint. Dans le chef-lieu du Pool, la mission de l’Union européenne a été accueillie par les responsables préfectoraux, Georges Kilébé, préfet du département et Michel Bouboutou Mampouya, président du conseil municipal du Pool.

Les résponsables du Pool avec les membres de la délégation de l’UE

Les membres de la délégation ont visité une mini-exposition agricole avec onze stands, dont sept pour les clusters encadrés par le Programme de renforcement des capacités commerciales et entrepreneuriales II (PRCCE II), par des projets sur des fruits et légumes, des produits transformés, des jus, la culture de Moringa, l’aviculture et le maïs. Il y a eu aussi deux stands de projets Promanioc, les petits producteurs de haricot, sous l’encadrement du PAM et des stands des ONG GESCOD et APDRA sur la pisciculture.
Le président du conseil départemental a souligné que le Pool, l’un des douze départements du Congo, est considéré comme le grenier et la locomotive agricole du Congo. Il a bénéficié de l’accompagnement de l’Union européenne dans des projets porteurs qui font sa fierté aujourd’hui. C’est pourquoi l’institution UE contribue efficacement à l’accompagnement du Congo dans son processus du développement.
Les membres de l’UE se sont rendus compte de l’impact de leur soutien et si possible d’appuyer d’autres projets liés surtout à la conservation et à la transformation des produits agricoles.
Torben Nilsson a indiqué: «Cette exposition a présenté des résultats considérables grandement appréciée du côté de l’Union européenne. Elle a été une occasion importante pour promouvoir et valoriser les produits agricoles locaux, qui ont été produits dans le cadre des projets financés par l’Union européenne. Des efforts importants sont encore nécessaires pour diversifier l’économie congolaise. L’exposition témoigne du dynamisme et des capacités des acteurs de l’agroalimentaire dans cette région».
Georges Kilébé s’est félicité du dynamisme des producteurs agricoles.
«Nous sommes très heureux avec cette merveilleuse exposition. Nous pouvons toujours appuyer ces initiatives. Nous sommes venus pour mieux connaître votre pays et nous sommes engagés dans le secteur agricole», a souligné Mme Karoline Verthem.
Pour sa part, Mme Yamina Guerfi, a également dit sa satisfaction. «Nous sommes venus pour voir les résultats concrets des projets que l’UE finance pour le suivi dans la production agricole. Les produits sont d’excellente qualité».
Le buffet des plats offerts a été cuisiné avec des ingrédients locaux produits dans le cadre du Programme de renforcement des capacités commerciales et entrepreneuriales II (PRCCE II).
«Je suis très ravi de constater que le Conseil de l’Union européenne nous ouvre les opportunités d’échanges. C’est là où tout se décide. Quand le Conseil a décidé, au niveau de la commission nous sommes partis à l’opérationnalisation. Cette visite de contact, d’études et d’échanges nous permettra de tisser des relations», a souligné Aimé Blaise Nitoumbi, directeur général du partenariat au développement au ministère du Plan
A noter que peu avant la visite de l’exposition, la délégation a visité le collège Moundongo de Kinkala où sont implantés une infirmerie et un forage d’eau pour l’assainissement et l’hygiène en milieu scolaire, cofinancés par l’Union européenne. Ces réalisations ont étés faites par la Croix rouge congolaise et française par le projet Programme organisation de la société civile et autorité locale (OSCAL)2.
Cette visite de travail officielle s’est achevée à Brazzaville au centre des ressources professionnelles aux métiers du bois, situé à Ouenzé. C’est un cluster Brazza bois menuiserie. Ce centre possède des équipements qui manquent au monde des artisans pour compléter leur formation.

Philippe BANZ

Rejoignez les 399 autres abonnés pour recevoir une nouvelle mise à jour d'article.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

140, DEUXIÈME !

Nous étions à Owando la semaine dernière, pour la première étape de la célébration de nos 140 ans d’évangélisation. La deuxième étape, dimanche passé, nous a conduit à Loango et à Pointe-Noire. Partout, il s’agit de mettre nos pas dans les pas des premiers missionnaires, les spiritains, qui portèrent l’évangile sur nos berges. Ils avaient quitté leurs terres lointaines, bravé les éléments, les incompréhensions et les hostilités de toutes sortes.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez les 399 autres abonnés pour recevoir une nouvelle mise à jour d'article.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

juin 2023
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930