Sélectionner une page

SEMBE : Les cadres et ressortissants ont scellé leur unité autour de Ghislain Thierry Manguessa Ebomé

SEMBE : Les cadres et ressortissants  ont scellé leur unité autour  de Ghislain Thierry Manguessa Ebomé

Sur initiative de Ghislain Thierry Manguessa Ebomé, ministre de l’Enseignement technique et professionnel, il s’est tenu, du 9 au 13 mai dernier à Brazzaville, une concertation citoyenne des ressortissants du district de Sembé, autour des valeurs de paix, de dialogue et d’unité. Les participants ont décidé de faire élire dès le premier tour, Ghislain Thierry Manguessa Ebomé, candidat investi du PCT dans la circonscription unique de Sembé, dans le département de la Sangha.

Cette rencontre avait, entre autres objectifs, de panser les plaies, tout en appelant les ressortissants de Sembé à adopter un comportement responsable, avant et après les élections législatives et locales, scrutins de juillet 2022.
A l’issue de cette rencontre, les participants ont décidé de mener une politique de solidarité. La participation au développement de Sembé pour chaque cadre ou fils élevé à une fonction administrative ou politique; favoriser l’émergence d’un cadre de concertation et de réconciliation. Telles sont les résolutions prises.
Ils ont salué l’initiative de cette rencontre et se sont accordés pour faire élire dès le premier tour Ghislain Thierry Manguessa Ebomé, candidat investi du PCT dans cette circonscription unique de Sembé. L’intériorisation des valeurs d’amour, de tolérance, de compréhension mutuelle, de pardon et d’entraide; la mise en place d’un organe de suivi pour l’exécution des conclusions et recommandations de cette concertation citoyenne et la pérennisation de celle-ci; la revalorisation de la culture du cacao, principale richesse du district, sont parmi les décisions prises.
Clôturant les travaux, Ghislain Thierry Manguessa Ebomé a fait observer une minute de silence en mémoire de certains cadres du district rappelés à Dieu. Il a souligné que cette concertation s’est tenue dans un contexte pré-électoral, s’appuyant sur un passé électoral qui a souvent, à tort ou à raison, occasionné des fractions sociales et sur un présent marqué par la nécessité de voir les filles et fils de Sembé se retrouver dans un cadre de solidarité pour penser au développement de leur district. «En appelant à cette concertation, c’est le candidat à la députation qui a agi», a-t-il dit. Et d’ajouter: «Cette initiative participe d’une dynamique holistique qui veut que ce qui s’est fait à Sembé participe d’une démarche qui devra se faire dans tous les districts et circonscriptions de Sembé. Quand on aura réussi à faire que les élections soient pacifiques dans la Sangha, peut-être réussirons-nous à faire école…»
Satisfait, le ministre a déclaré: «Nous sommes parvenus aux résultats qui nous ont permis de démentir certaines appréhensions et présomptions négatives sur les cadres, filles et fils de Sembé».

Cyr Armel
YABBAT-NGO

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728