Sélectionner une page

A Bacongo : les présumés meurtriers d’une ménagère, interpellés par la police

Dans le braquage du mardi 26 avril 2022 d’une dame (décédée peu après d’une crise cardiaque) dont l’époux est agent du Trésor public (et non cette dame comme on l’a indiqué dans notre Coup d’œil du jeudi 5 mai dernier), dans la rue Nzoungou à Bacongo, non loin du marché Ta Ngoma, les malfrats qui s’étaient fait offrir deux sacs d’argent avaient bâillonné la femme de ménage. Cette dernière était morte par étouffement. Recherchés par la police, les présumés auteurs de ce crime ont été finalement interpellés et transportés mardi 17 mai sur leur lieu de crime, pour la reconstitution des faits.

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.