Sélectionner une page

Baccalauréat 2020 : Une légère amélioration des résultats

Baccalauréat 2020 : Une légère amélioration des résultats

Les résultats du baccalauréat session 2020 sont connus depuis le 17 août après la séance de délibération présidée par le Pr Basile Guy Richard Bossoto, doyen de la faculté des sciences et techniques de l’Université Marien Ngouabi.
Ils sont 28.509 élèves admis sur 83.509 candidats inscrits, soit un taux de réussite de 34,35%. Des résultats en léger progrès comparativement à 2019 où le taux de réussite était de 33%. Le département de la Cuvette est en tête de peloton avec 61% d’admis suivi de la Cuvette-Ouest et de la Sangha. Le département du Kouilou occupe la dernière place précédée de Brazzaville et de Pointe-Noire. «Ces résultats nous amènent à arrêter les préjugés. On a pu bien se rendre compte que le taux d’admission ne dépend pas des zones», a dit le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire.
Cinq candidats ont obtenu la mention très bien comparativement à 2018 où un seul candidat arrachait cette mention, ce que le Congo n’a pas obtenu depuis l’indépendance. En 2019, trois élèves se sont distingués. Pour 2020, le premier de tous les élèves, Gloire Limvani de l’école d’excellence de Mbounda (Dolisie), a obtenu une moyenne de 16,77/20, suivi de Gloire Mabengo (16,28), Patience Elé Mongo (16,20), Kelvin Balossa (16,08) et Lou Jhyes Missidi (16,01). Par série, c’est la série C (Mathématiques) qui est en tête de liste, avec 62,16% d’admis suivie de la série littéraire A2, 57,43%. La série D (Sciences de la vie et de la terre) 34,59%, série A3 (lettres) 33,33% et série A4 (lettres) 32,38%.
Depuis les années 1970-1980, le baccalauréat au Congo n’a pas dépassé le taux de réussite de 50%, sauf en 2011 où il a atteint 54,63% pour 23.465 inscrits.
Invité au journal de Télé-Congo, le ministre Anatole Collinet Makosso a remercié tous les acteurs éducatifs pour leur dévouement à l’organisation de cet examen qui a eu lieu dans un contexte particulier marqué par la pandémie à Coronavirus.
E.M.-O.

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

NOUS VOUS DISONS MERCI !

Ce n’est pas être présomptueux que d’affirmer que notre fête fut belle. Nous avons célébré les 70 ans de création de La Semaine Africaine : nos Evêques nous ont soutenus, nos amis dans les chancelleries comme dans les autres organes d’information nous ont entourés de leur sollicitude. Par les nombreuses manières que nous offrent les technologies modernes d’aujourd’hui, nous avons reçu les témoignages affectueux venus de partout.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.