Sélectionner une page

BGFIBANK | CONGO CONSEIL D’ADMINISTRATION : Une bonne croissance en 2023 pour accompagner les entreprises congolaises

BGFIBANK | CONGO CONSEIL D’ADMINISTRATION : Une bonne croissance en 2023  pour accompagner les entreprises congolaises

BGFIBank Congo a tenu vendredi 23 décembre 2022, à son siège à Brazzaville, sa session ordinaire du conseil d’administration pour évaluer les résultats de l’exercice de 2022 et faire des propositions stratégiques à venir pour 2023. En présence de Henri Claude Oyimba, président directeur général du Groupe BGFIBank, de Yvon-Serge Foungui, directeur général de BGFIBank Congo, de Hygin Ankama, directeur général adjoint, et des administrateurs. Jean Dominique Okemba, président du conseil d’administration, a dirigé les travaux de cette session.

Suivant les conclusions des débats, BGFIBank Congo répondra aux exigences de performance pour l’exercice 2023, avec pour ambition de satisfaire chacun des segments de sa clientèle, en proposant la meilleure qualité de service. Une série de dossiers à l’ordre du jour ont ainsi permis aux administrateurs d’analyser l’évolution de cette filiale congolaise.

Des membres du Conseil pendant les travaux.

«Cette séance du conseil d’administration budgétaire a permis d’arrêter le budget de l’exercice 2023. La particularité de ce conseil, c’est d’avoir aussi arrêté le plan stratégique de BGFIBank Congo sur les trois prochaines années, pour la période 2023, 2025. Ce plan est en harmonie avec celui du groupe « dynamique 2025 ». Les comptes de clôture exercice 2022 ont été également examinés; ils seront définitivement clôturés en mars 2023», a édifié Henri Claude Oyima, président directeur général du groupe BGFIBank, à la fin des travaux. Il a en outre rassuré, après examen que «l’exercice 2022 sera meilleur que celui de 2021. A ce titre, nous allons reprendre le paiement des dividendes à nos actionnaires.
Concernant le plan stratégique de 2023-2025, il aura un budget fort en dynamisme, qui entraînera les équipes dans les nouvelles dimensions pour faire que BGFIBank Congo soit plus présente auprès des petites et moyennes entreprises et des particuliers, afin d’accompagner toutes les structures économiques du pays dans leur développement.
Le président directeur général a par ailleurs rappelé, en répondant à une question sur le risque crédit, que «le métier de banquier est de faire la transformation au quotidien, la collecte des dépôts et accorder des crédits. Il est normal que de temps en temps qu’il y ait risque de crédit. Le problème n’est pas tant le risque, mais plutôt notre capacité à recouvrer ces créances. Les recouvrements se font très bien. Nos clients continuent à nous faire confiance. L’activité bancaire au sein de BGFIBank Congo se porte très bien».
BGFIBank Congo reste encore la première banque du Congo. Au sein du groupe, c’est la deuxième filiale après celle du Gabon sur le plan historique et au niveau de sa contribution en termes de total bilan des résultats nets et des effectifs. Elle a été créée en 2000, a précisé Henri Claude Oyimba, avant d’adresser un message au public congolais.
La filiale bancaire dirigée par Yvon-Serge Foungui, administrateur directeur général, et Hygin Ankama, directeur général adjoint, est une équipe très motivée, selon lui, qui entraîne les autres collaborateurs pour satisfaire au mieux les besoins de nos clients. Il a invité le public à continuer à leur faire confiance.
BGFIBank Congo est une banque dynamique, qui remplit tous les critères de gestion et de performance correspondant l’activité bancaire.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728