Sélectionner une page

Des faux policiers interpellés par des vrais à Brazzaville

Trois faux policiers ont été interpellés ces derniers jours à Brazzaville. Les deux premiers harcelaient et extorquaient de l’argent aux pauvres gens à Moukoundzi-Ngouaka, un quartier du premier arrondissement de Brazzaville. Ils ont été arrêtés en flagrant délit par des vrais policiers après avoir menotté un honnête citoyen à qui ils exigeaient le paiement d’une amende de 15.000 francs CFA pour lui rendre sa liberté. Le troisième a été pris la main dans le sac à Diata. Il trompait son entourage, y compris sa femme, qu’il était capitaine au sein des Forces de police congolaises. Comme quoi, neuf jours pour le voleur, le dixième pour le propriétaire.

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.