Sélectionner une page

DEUXIÈME CIRCONSCRIPTION DE POTO-POTO : Charlotte Opimbat fait don de kits scolaires

DEUXIÈME CIRCONSCRIPTION DE POTO-POTO : Charlotte Opimbat fait don de kits scolaires

La députée de la deuxième circonscription de Poto-Poto, dans le troisième arrondissement de Brazzaville, Charlotte Opimbat a fait le dimanche 3 octobre dernier, à son siège parlementaire, un don de kits scolaires à 600 élèves de sa circonscription notamment des quartiers 33 et 36.

En présence des autorités de l’arrondissement, des chefs de quartiers et des parents d’élèves, elle a promis de créer des centres d’encadrement pour accompagner ces élèves dès la rentrée scolaire jusqu’au mois de juin où ils passeront leurs examens. Ces cours d’encadrement seront gratuits.
Charlotte Opimbat n’a pas dérogé à la tradition. A chaque rentrée scolaire, elle a toujours fait des dons de kits scolaires aux élèves de sa circonscription. La particularité de cette année, c’est qu’elle a ciblé dans un premier temps les élèves en classe d’examen d’Etat, du primaire et du secondaire.
La députée a promis de compléter ce geste par d’autres outils telles que des calculatrices. Outre les kits scolaires, Charlotte Opimbat a également offert des masques pour permettre aux élèves de se protéger contre le coronavirus. D’ailleurs, sur la banderole, on pouvait lire: «le vaccin, seul moyen sûr pour se protéger contre le coronavirus».
Elle a appelé les élèves à se faire vacciner. «Si chaque citoyen se fait vacciner, le retour à la vie normale est fort possible».
Consciente de ce que la jeunesse est l’avenir de demain, Charlotte Opimbat a fait de l’éducation une préoccupation pour lutter contre l’oisiveté des jeunes. Elle avait par le passé, ouvert au profit des enfants de Poto-Poto des centres de formations en coupe-couture, en informatique et envoyé quelques jeunes dans des auto-écoles.
Aujourd’hui certains jeunes se prennent déjà en charge et volent par leurs propres ailes. «Si aujourd’hui nous n’avons pas une jeunesse équilibrée, soyons en sûrs, l’avenir du Congo n’aura pas d’éclaircie. C’est pourquoi nous nous battons pour préparer l’élite de demain», a-t-elle indiqué.
Le souci de Charlotte Opimbat est de voir les enfants de Poto-Poto devenir les cadres de demain. La députée a exhorté la population à consolider l’unité nationale et le vivre ensemble. Elle a rappelé que ces élèves constituent une couche sensible, une couche très efficace qui nécessite de grandes valeurs morales, pour avoir une élite digne.
Les bénéficiaires n’ont pas caché leur satisfaction: «C’est toujours une joie de recevoir un geste venant d’une personne qui n’est pas de votre famille. Qui vient et pense à vous à la veille de la rentrée scolaire en offrant du matériel didactique. C’est une personne de bonne foi. Cela me va droit au cœur. Nous sommes très heureux et contents de son geste», a dit une élève.
A un autre de renchérir: «Madame Opimbat, c’est une grande femme qui a la main sur le cœur. Elle est sensible aux souffrances des autres. Ce geste est un coup de pouce qui est venu en quelque sorte nous soulager».

Pascal AZAD DOKO

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728