Sélectionner une page

ÉDUCATION : Chevron Congo poursuit son programme de promotion des sciences et des technologies auprès des enfants de la ville de Pointe-Noire

ÉDUCATION : Chevron Congo poursuit son programme de promotion  des sciences et des technologies auprès des enfants  de la ville de Pointe-Noire

La société pétrolière Chevron Congo a organisé le samedi 12 février dernier à Pointe-Noire la troisième édition de la foire scientifique dénommée « I am science ». L’objectif est d’encourager et d’inspirer les enfants, notamment les élèves des collèges d’enseignement général de la ville de Pointe-Noire dans la poursuite de leurs études dans les domaines scientifiques. Cette année, la troisième édition de ce programme tant prisé par les enfants a été lancée par Katia Mounthault-Tatu, directrice des relations publiques et institutionnelles de Chevron Congo en présence de Daniel Bouiti Bongo, président de l’Association Pointe-Noire Dynamique Culturelle, gestionnaire du Centre Culturel Jean Baptiste Tati Loutard.

Les heureux gagnants

L’amélioration de l’éducation et son accompagnement à court, moyen et long terme font partie des axes stratégiques de la politique sociétale de Chevron Congo. Ainsi, une centaine d’élèves des classes de 6ème jusqu’en 3ème des collèges publics et privés de Pointe-Noire ont pris part à cette troisième édition scientifique «I am science». Initiative de la société Chevron Congo en partenariat avec l’Association Pointe-Noire Dynamique Culturelle, elle vise la promotion des sciences et des technologies en milieu scolaire.
Cette année avec la pandémie de Covid-19, le format de la troisième édition a été limitée à 100 élèves au lieu double comme dans les éditions précédentes, et changée en deux compétitions scientifiques éliminatoires. La première concerne la catégorie «pépite» regroupant les élèves de 6ème et 5ème, et la seconde, la catégorie «génie en herbes» mobilisant les élèves de 4ème et 3ème. Par ailleurs, les étudiants ont pu assister à plusieurs sessions scientifiques faites par des experts en la matière impliqués en présentiel et en distanciel autour des questions sur les mathématiques, les sciences physiques, les sciences de la terre et de la vie, le réchauffement climatique, les nouvelles technologies de l’information et la culture générale sur l’industrie pétrolière et la pandémie à Covid-19. À cette occasion, les enfants ont eu le privilège de suivre, en vidéo conférence, le docteur Jean Bele, professeur de physique nucléaire à l’Institut de Technologies (MIT) aux États Unis. Tout ceci afin d’inspirer les élèves et de leur faire comprendre que la science est la clé du développement humain.
«Nous avons vite saisi l’importance de la promotion des sciences et technologies en milieu scolaire. C’est la raison pour laquelle depuis plusieurs années Chevron initie une variété de programmes éducatifs afin d’inspirer la prochaine génération d’étudiants et de professionnels dans ces secteurs. Telle est l’essence de la foire scientifique que nous avons lancée depuis trois années.», a expliqué Katia Mounthault Tatu, directrice des relations publiques et institutionnelles de Chevron Congo.
À l’issue de cette édition, les équipes finalistes de chaque poule ont reçu des tablettes scientifiques. Pour encourager tous les participants, la société Chevron Congo a remis à chaque élève un certificat de félicitations signé du Maire de la ville de Pointe-Noire et du Directeur Général de Chevron Congo et autres cadeaux.

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

NOUS VOUS DISONS MERCI !

Ce n’est pas être présomptueux que d’affirmer que notre fête fut belle. Nous avons célébré les 70 ans de création de La Semaine Africaine : nos Evêques nous ont soutenus, nos amis dans les chancelleries comme dans les autres organes d’information nous ont entourés de leur sollicitude. Par les nombreuses manières que nous offrent les technologies modernes d’aujourd’hui, nous avons reçu les témoignages affectueux venus de partout.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.