Sélectionner une page

ELIMINATOIRES DE LA COUPE DU MONDE 2022 : Le Congo n’est pas gâté

ELIMINATOIRES DE LA COUPE DU MONDE 2022 : Le Congo n’est pas gâté

Les 40 équipes nationales encore en lice pour la phase de poules des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022, zone Afrique, ont été logées dans dix groupes de quatre. Les sans-grades, plus nombreux, sont mêlés à douze anciens Mondialistes. Le Congo se trouve dans le groupe H aux côtés du Sénégal, du Togo et de la Namibie. Tel est le dénouement du tirage au sort effectué par la CAF, mardi 21 janvier à son siège du Caire (Egypte).
Les Diables-Rouges du Congo n’ont pas été franchement servis par le destin. Ils vont d’abord retrouver le Sénégal à qui ils ont déjà eu affaire dans les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2021 et qui les a battus (0-2) lors de la première journée. Mieux, un Sénégal qui a déjà participé deux fois à la phase finale du Mondial (2002 et 2018). Et le deuxième gros client n’est pas le premier venu, puisqu’il s’agit du Togo de Claude Le Roy, lui aussi ancien mondialiste en 2006. Il avait obtenu son visa pour l’Allemagne devant le… Congo justement, qu’il avait battu à Brazzaville (3-2) lors de l’ultime journée des éliminatoires (après l’avoir déjà emporté à l’aller: 2-0), et le… Sénégal (2-2 et 3-1), entre autres.
Si la Namibie fait figure de petit poucet, elle n’a aucune raison de ne pas se sentir concernée par un billet pour le Qatar. Comme face au Sénégal et au Togo, entre Congolais et Namibiens, ce sont aussi des retrouvailles puisque les deux pays ont été deux fois dans un même groupe, mais pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 1992 et 2000. Il faut ajouter leurs dernières confrontations en 2014 pour les préliminaires de la CAN 2015.
Les Lions du Sénégal, et pas seulement parce qu’ils étaient au dernier Mondial en Russie, ont en leur sein le meilleur joueur africain de l’année et une pléiade de stars évoluant dans les grands clubs européens. Ils partent logiquement favoris pour occuper la première place de ce groupe. Congolais et Namibiens se feraient donc bien des soucis pour une place au soleil. D’autant plus qu’une équipe seulement sera qualifiée pour le dernier tour.
On ne craint pas une pluie par les grondements de tonnerre, dit un adage. Pour preuve, le Congo fut à un doigt d’une qualification pour le Mondial 1998 dans un groupe coriace composé de l’Afrique du Sud, de la Zambie et de la RDC. Mais depuis, beaucoup d’eau a coulé sous ce qui reste de ponts dans la capitale congolaise et à Pointe-Noire. Le somptueux héritage des anciens dilapidé, le football congolais a touché le fond du précipice. Leurs héritiers peinent à le fructifier. Et même depuis le coup d’éclat de 2015 en Guinée Equatoriale, il broie du noir, nargué et dépassé par ses anciennes atteintes. Pour tout dire, le Congo ne fait plus peur. Les échéances en cours (Eliminatoires CAN 2021 et Coupe du monde 2022) constitueront-elles un déclic pour ce football en perte de vitesse? Elles pourraiernt pousser les uns et les autres à travailler plus sérieusement pour revenir au top niveau.

Guy-Saturnin
MAHOUNGOU

Tous les groupes
Groupe A: Algérie, Burkina Faso, Niger, Djibouti. Groupe B: Tunisie, Zambie, Mauritanie, Guinée Equatoriale. Groupe C: Nigeria, Cap Vert, Centrafrique, Liberia. Groupe D: Cameroun, Côte d’Ivoire, Mozambique, Malawi. Groupe E: Mali, Ouganda, Kenya, Rwanda. Groupe F: Egypte, Gabon, Libye, Angola. Groupe G: Ghana, Afrique du Sud, Zimbabwe, Ethiopie. Groupe H: Sénégal, Congo, Namibie, Togo. Groupe I: Maroc, Guinée, Guinée-Bissau, Soudan. Groupe J: RDC, Bénin, Madagascar, Tanzanie.

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

NOUS VOUS DISONS MERCI !

Ce n’est pas être présomptueux que d’affirmer que notre fête fut belle. Nous avons célébré les 70 ans de création de La Semaine Africaine : nos Evêques nous ont soutenus, nos amis dans les chancelleries comme dans les autres organes d’information nous ont entourés de leur sollicitude. Par les nombreuses manières que nous offrent les technologies modernes d’aujourd’hui, nous avons reçu les témoignages affectueux venus de partout.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.