Sélectionner une page

FECOFOOT-PAUL PUT : Vers une séparation à l’amiable?

FECOFOOT-PAUL PUT : Vers une séparation à l’amiable?

La FECOFOOT (Fédération congolaise de football) envisage une séparation à l’amiable avec le sélectionneur national Paul Put. Vraisemblablement pour «insuffisance de résultats».
Les jours de Paul Put seraient comptés à la tête des Diables-Rouges. Son contrat est en cours, mais lors de sa session du samedi 8 octobre 2022 à Brazzaville, le comité exécutif de la FECOFOOT lui a demandé non seulement de faire le point de la dernière journée FIFA au Maroc où les Diables-Rouges ont disputé deux matchs sanctionnés par un nul (3-3) concédé face à Madagascar et une défaite (0-2) contre la Mauritanie, mais aussi «de relire le point 9.4 de son contrat». Tout converge vers une séparation à l’amiable.
Selon une source, une réunion entre les parties signataires du contrat du sélectionneur national des Diables-Rouges serait prévue dans quelques jours, pour essayer de trouver un accord pour la fin de collaboration entre la FECOFOOT et son employé. C’est à partir de cette réunion que tout se décidera pour Paul Put puisque ce sera le point d’ancrage de son futur.
Pour la FECOFOOT, il s’agira d’essayer de trouver le meilleur compromis possible pour que chaque partie puisse préserver ses intérêts dans cette séparation. Cependant, on ignore ce que mijote Paul Put. A-t-il réellement envie de quitter son poste de sélectionneur national? Voudra-t-il aller au bras de fer?
Un couteau à double tranchant
Toujours selon notre source, la partie congolaise doit au sélectionneur belge des Diables-Rouges 6 mois de salaire impayés, ce qui constituerait un motif de «rupture abusive de contrat». Paul Put a, par déjà deux fois, mis en demeure la partie congolaise, une sorte d’alerte. Et il serait aujourd’hui en droit de porter plainte à la FIFA pour obtenir le versement de ses salaires impayés, ceux du reste de la durée de son contrat qui court jusqu’en 2023, éventuellement ses indemnités de rupture et pour recevoir, le cas échéant, les indemnités de chômage, ce qui n’est pas possible s’il démissionne.
Notre source nous fait savoir également que la séparation à l’amiable ne serait pas la seule option envisagée. Il y aurait d’autres possibilités. Lesquels? Gros comme un ballon est le point d’interrogation.
La sélection nationale est loin d’avoir le rendement attendu depuis l’arrivée de Paul Put : 7 défaites, 2 victoires (dont une en amical) et 4 nuls. Cependant, entre 2016 et 2021, les Diables-Rouges n’ont engrangé que 5 petites victoires (dont 1 en amical), 11 défaites et 8 nuls. Allez-y comprendre quelque chose!

Jean ZENGABIO

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

NOUS VOUS DISONS MERCI !

Ce n’est pas être présomptueux que d’affirmer que notre fête fut belle. Nous avons célébré les 70 ans de création de La Semaine Africaine : nos Evêques nous ont soutenus, nos amis dans les chancelleries comme dans les autres organes d’information nous ont entourés de leur sollicitude. Par les nombreuses manières que nous offrent les technologies modernes d’aujourd’hui, nous avons reçu les témoignages affectueux venus de partout.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.