Sélectionner une page

FOOTBALL : Hommage ému d’Hugues Ngouelondélé au roi Pelé

FOOTBALL : Hommage ému d’Hugues Ngouelondélé au roi Pelé

Le roi Pelé a été inhumé le jeudi dernier à Santos. Au Congo, certaines autorités du pays et autres hommes continuent à lui témoigner leur reconnaissance et leur attachement par des messages de condoléances. A l’instar du ministre en charge des Sports Hugues Ngouélondélé, qui salué la mémoire du seul détenteur de trois coupes du monde.
«Le monde du football vient de perdre cde 29 décembre 2022 son emblème et sa plus grande référence, en la personne d’Edson Arantes do Nascimento, dit ‘’Roi Pelé’’. Ses deux passages en République du Congo en juin 1967 et janvier 1969 nous ont permis de découvrir son génie, sa virtuosité et son humanisme. Le roi Pelé nous laisse, mais ne s’en va pas. Car l’œuvre révolutionnaire de cette légende marquera à jamais l’histoire du football mondial. Au revoir Pelé, ta vie et ton œuvre demeureront une source d’inspiration pour tous», a écrit le ministre en charge des sports dans le livre de condoléances en mémoire de l’icône, ouvert à l’ambassade du Brésil au Congo, où il a été reçu par son Excellence Renato Soares Menezes.

G.-S.M.

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.