Sélectionner une page

INNONDATION : Eugene Young chez la ministre des Affaires sociales et de l’action humanitaire

INNONDATION : Eugene Young chez la ministre des Affaires sociales et de l’action humanitaire

Après avoir présenté ses lettres de créances le 30 mars 2022 au Président de la République Denis Sassou-Nguesso, le nouvel ambassadeur des États-Unis au Congo, Eugene S. Young, a été reçu en audience par la ministre des Affaires sociales et de l’action humanitaire, Irène Marie Cécile Mboukou-Kimbatsa, le 22 avril dernier. Les discussions ont principalement porté sur l’aide que les Etats-Unis ont apporté au Gouvernement pour faire face aux inondations dans le nord du pays. D’autres sujets, tel que le trafic des êtres humains, ont été abordés.

L’ambassadeur des États-Unis au Congo a saisi cette occasion pour remercier la ministre de l’accueil chaleureux qui lui a été réservé en terre congolaise. Eugene Young entend inscrire son mandat sur la continuité et maintenir le flambeau de la coopération bilatérale entre le Congo et les Etats-Unis.
Le diplomate américain est venu discuter avec la ministre Irène Marie Cécile Mboukou-Kimbatsa Goma des sujets à caractère socio-humanitaire, notamment le soutien des Etats-Unis aux victimes des inondations au Nord du Congo. En effet, lors de sa rencontre avec le Président Denis Sassou-Nguesso, la sous-secrétaire d’État adjointe des États-Unis d’Amérique aux Affaires de l’Afrique centrale, Amy Holman, avait annoncé une aide de 5.700.000 dollars, environ 3,4 milliards de F.CFA pour les victimes de ces inondations, notamment dans les départements de la Likouala, des Plateaux et de la Sangha.
L’élan de solidarité des États-Unis est une réponse à l’appel lancé en décembre 2021 par la ministre congolaise des Affaires sociales et de l’action humanitaire à la communauté internationale pour aider les milliers de personnes touchées par les inondations dans le Nord du Congo et aux réfugiés. «Nous avons un grand partenaire, le PAM qui va assurer cette aide. Il s’agit d’apporter une aide alimentaire aux victimes des inondations et une aide nutritionnelle aux femmes et aux enfants qui souffriraient de malnutrition modérée dans les différentes zones du pays. Les USA continuent aussi à soutenir le PAM pour toute l’aide apportée aux réfugiés qui ont besoin d’une assistance», a-t-il déclaré.
Des sujets d’intérêt commun ont également figuré en bonne place dans les échanges entre la ministre des Affaires sociales et Eugene Young. Il s’agit de la traite des êtres humains, par exemple. «C’est une priorité pour nous et pour le Congo. Nous voulons intensifier cette lutte. Le Congo a déjà fait énormément de progrès», a dit le diplomate américain.
Il ne fait l’ombre d’aucun doute que cette rencontre est loin d’être la dernière.

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.