Sélectionner une page

INVESTISSEMENTS : Attirer les investisseurs en leur fournissant des informations fiables

INVESTISSEMENTS : Attirer les investisseurs en leur  fournissant des informations fiables

L’Agence congolaise pour la promotion des investissements (API) a organisé une conférence sur l’environnement et les opportunités d’investissement au Congo jeudi 24 mars 2022 à Brazzaville. Les travaux ont été placés sous la présidence de Nicéphore Antoine Thomas Fylla Saint-Eudes, ministre du Développement industriel et la promotion du secteur privé, en présence de quelques membres du Gouvernement, notamment Emile Ouosso, des zones économiques spéciales et Ludovic Ngatsé, ministre délégué au Budget. On a aussi noté la présence de Mme Patricia Annick Mongo, directrice générale de l’Agence congolaise pour la création des entreprises (API).

La conférence visait à publier et présenter la première édition de «Year Book» 2021-2022, une compilation d’informations économiques fiables dans les secteurs clés de l’économie du pays à fournir aux investisseurs nationaux et étrangers sur l’environnement et les opportunités d’investissements au Congo. Ce document est mis à la disposition des investisseurs pour leur permettre de mieux connaitre le Congo et surtout pour les aider à prendre leurs décisions d’implantation.
La présentation du rapport économique «year Book» de 198 pages, qui fait la promotion du pays a été élaboré par l’API avec ses partenaires permettant d’attirer les investisseurs au Congo, l’une de ses missions. Depuis des décennies, l’économie congolaise est fortement tributaire du secteur pétrolier qui contribue à plus de 55 % au PIB et à plus de 80 % au budget de l’Etat. Mais, les chocs qui affectent cette industrie pétrolière ont une répercussion directe sur la santé économique du pays. Face à cette situation, le Gouvernement a depuis quelques années, entrepris de travailler à la diversification de son économie pour amortir les chocs pétroliers, pour donner plus d’opportunités d’emplois aux populations et pour atteindre les objectifs de développement.
A la présentation du rapport économique, Mme Patricia Yannick Mongo a souligné que les investissements directs étrangers et domestiques ne peuvent prospérer que dans un environnement assaini. C’est pourquoi l’API souhaite organiser d’ici la fin de l’année les états généraux sur le climat des affaires.
Il a été aussi développé à cette conférence des thèmes portant sur «Aperçu de l’écosystème de l’investissement au Congo et synthèse du Yearbook», «La fiscalité attractive en République du Congo». Ces présentations ont été suivies des témoignages de quelques entreprises et de quelques banques qui ont présenté leurs différents produits en faveur des entreprises.
Nicéphore Antoine Thomas Fylla Saint-Eudes a rassuré: «malgré les difficultés économiques que connait le pays, le Gouvernement est toujours resté constant dans sa volonté d’arriver à l’approfondissement de la diversification économique, y compris par la facilitation des investisseurs privés, tant nationaux qu’étrangers, dans le but d’assurer à terme une croissance économique durable, inclusive et plus résiliente».
A l’issue, de la conférence, il a été prévu la rédaction d’une feuille de route sur les résultats obtenus.
Philippe BANZ

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.