Sélectionner une page

LIBYE : Mohamed El-Menfi et le Président Denis Sassou-Nguesso d’accord pour ramener la paix

LIBYE : Mohamed El-Menfi et le Président Denis Sassou-Nguesso d’accord pour ramener la paix

A l’invitation du Président Denis Sassou-Nguesso, président du Comité de haut niveau de l’UA sur la Libye, le président du Conseil présidentiel libyen, Mohamed El-Menfi, a séjourné à Brazzaville du 26 au 27 juillet dernier. Pour discuter de l’évolution de la crise politique et sécuritaire en Libye, ainsi que les voies pour la restauration d’une paix durable.

L’Union africaine est déterminée à jouer sa partition dans le règlement du conflit armé qui secoue la Libye depuis dix ans. C’est ce qui explique la visite de Mohamed El-Menfi.
Les deux personnalités ont évoqué les défis urgents à relever, au nombre desquels la consolidation du cessez-le-feu, le respect de l’embargo sur les armes, l’unification des institutions militaires et financières du pays, le retrait des combattants étrangers et mercenaires présents sur le territoire libyen.
Denis Sassou Nguesso, en sa qualité de président du Comité de haut niveau de l’Union africaine sur la Libye, a réitéré sa disponibilité et son engagement à accompagner jusqu’au bout les Libyens dans le règlement définitif de la crise dans leur pays.
Il a informé son hôte Mohamed Younis El-Menfi, de l’envoi prochain d’une mission gouvernementale d’information en Libye ainsi que de la convocation, dans les jours à venir, d’une réunion du Comité de haut niveau.
Le président du Conseil présidentiel libyen, Mohamed El-Manfi, a réitéré son appel à l’Union africaine (UA) à jouer son rôle en Libye et à la soutenir pour parvenir à une sécurité et une stabilité durables, qui se refléteront sur les pays voisins et les pays du continent africain.
La Libye entend organiser les élections générales en décembre prochain. Des échéances difficiles, voire impossibles à tenir sans le retrait des mercenaires étrangers, selon une source diplomatique.
Le président du Conseil présidentiel libyen, Mohamed El-Manfi, a été élu le 5 février 2021.Ce Conseil mis en place lors du forum de dialogue politique libyen a pour missions de concrétiser les échéances politiques actuelles ainsi que la poursuite des concertations et la mise en œuvre de tous les moyens pour tenir les élections à temps.
Ainsi, après une décennie de guerre civile, l’espoir de voir la Libye progresser vers la paix semble enfin permis. En ligne de mire la signature en octobre 2020 d’une trêve par les principaux protagonistes, l’organisation d’élections démocratiques avant la fin de l’année 2021. Reste cependant un défi majeur à relever dans ce conflit influencé par le contexte international: mettre fin aux ingérences étrangères
A rappeler que le Président Denis Sassou-Nguesso a joué un rôle majeur pour la préparation de la conférence inter-libyenne de réconciliation visant à mettre un terme à la crise dans ce pays.

KAUD

Rejoignez les 417 autres abonnés pour recevoir une nouvelle mise à jour d'article.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le pays change, nous aussi

Même quand l’Histoire avance, il nous arrive de ne pas toujours en distinguer les séquences. Nous sommes entrés dans ce mois des douleurs où il nous arrive souvent de pleurer séparément, parfois en union, deux morts illustres de notre Panthéon national. Il y a 46 ans en effet, le Président Marien Ngouabi et le Cardinal Emile Biayenda étaient assassinés à quatre jours d’intervalle l’un de l’autre.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez les 417 autres abonnés pour recevoir une nouvelle mise à jour d'article.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

mars 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031