Sélectionner une page

MALAWI : Le cyclone Freddy a causé un sinistre

MALAWI : Le cyclone Freddy a causé un sinistre

Au Malawi, quelques jours après le passage du cyclone Freddy, qui a frappé le pays pour la deuxième fois en un mois, et qui a fait plus de 400 morts, l’ONG Save the children craint une flambée des cas de choléra. Conséquences: difficultés d’accès à l’eau courante et inondations de ce cyclone hors norme.

D’après John Chipeta, porte-parole de Save the children au Malawi, «à Lilongwe, le cyclone Freddy a fait beaucoup de dégâts, où beaucoup d’infrastructures ont été endommagées: des maisons, des routes coupées et des ponts emportés. Beaucoup de gens se sont retrouvés sans abri: à ce jour on parle d’environ 80 000 foyers touchés. Au Malawi, notre système d’eau est alimenté par le réseau électrique national, qui est actuellement coupé».
«Alors, tant qu’il n’y aura pas d’électricité, il n’y aura pas d’eau potable», a-t-il expliqué. Sans accès à l’eau courante, a-t-il poursuivi, «la population s’expose au risque de maladies hydriques comme le choléra. Au Malawi, le choléra existe depuis un certain temps déjà, mais, il a été constaté une certaine baisse des infections. Avec les effets du cyclone Freddy, une nouvelle flambée des infections va certainement voir le jour», affirment les observateurs.

A.-P MASSAMBA

Rejoignez les 398 autres abonnés pour recevoir une nouvelle mise à jour d'article.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

140 ANS, TROISIÈME !

Nous nous acheminons vers la conclusion des festivités du 140è anniversaire de l’Evangélisation du Congo. Nous l’avons fêtée à Owando, à Pointe-Noire (Loango), et maintenant à Brazzaville : nous avons mis nos pas dans les pas de ces missionnaires spiritains qui vinrent vers nous, Bible en main, pour nous apporter l’Evangile. 140 ans ont passé depuis : la graine plantée en terre du Congo est devenue plante et a donné du fruit. On pourrait dire que nous sommes passés à l’heure du bilan.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez les 398 autres abonnés pour recevoir une nouvelle mise à jour d'article.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

juin 2023
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930