Sélectionner une page

Menace de poursuites pour diffamation

Le Président du Congo, Denis Sassou-Nguesso, a été cité dans les enquêtes du consortium international des journalistes qui l’accusent de détenir des sociétés Offshore dans les paradis fiscaux. Le ministre de la Communication et porte-parole du Gouvernement a tenu à y répondre sur RFI. Thierry Moungalla dément l’implication du chef de l’Etat dans l’affaire des ‘’Pandoras Papers’’ et réfute catégoriquement ces accusations : «Le Gouvernement de la République du Congo dément avec la plus extrême fermeté toute implication du président de la République. Et compte tenu de la gravité des accusations qui sont ici portées, le président de la République se réserve le droit d’engager toute action judiciaire ou toute poursuite pour diffamation pour tous les médias ou toute personne qui reprendraient ces accusations sans en apporter quelque preuve que ce soit». «Nous attendons avec impatience la prochaine condamnation de l’aboyeur officiel après diffusion de l’émission Cash Investigation d’Elise Lucet, demain jeudi 7 octobre à 21h heure de Paris», a répliqué la rédaction d’un journal en ligne qui parle d’intimidation en commentant la sortie médiatique du ministre Thierry Moungalla.

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.