Sélectionner une page

PAROISSE SAINT JEAN MARIE VIANNEY DE MOULEKE (ARCHIDIOCESE BRAZZAVILLE) : Messe des prémices des abbés Ginse, Prisque et Francky

PAROISSE SAINT JEAN MARIE VIANNEY DE MOULEKE (ARCHIDIOCESE BRAZZAVILLE) : Messe des prémices des abbés Ginse, Prisque et Francky

Le dimanche 22 novembre 2020, l’Eglise dans son universalité a célébré le 34e dimanche de l’année liturgique A marquant la solennité du Christ Roi de l’Univers. Les abbés Ginse Tani Tambika Mbongolo, Prisque Nsimouessa et Francky Gloire Kitilou ont dit leurs messes des prémices. C’était en présence de plusieurs prêtres, parmi lesquels les abbés Maurice Guenolé Mizère, curé de la paroisse, Casimir Moukouba, directeur diocésain de la liturgie et Priva Mouanga, économe diocésain adjoint. Au cours de cette messe, quelques chrétiens ont reçu des distinctions du Pape François pour leur dévouement au sein de l’Eglise.

Dans son homélie, l’abbé Francky Gloire Kitilou a retracé l’historique de la solennité du Christ Roi de l’Univers. Elle a été instituée par le Pape Pie XI en 1925. La solennité du Christ Roi de l’Univers est le prolongement et l’achèvement de l’année liturgique. A partir du 11e dimanche, l’Eglise propose souvent un évangile des textes qui ont pour thème la vigilance, la conversion, a-t-il dit. Aussi, le prédicateur a-t-il invité les chrétiens à faire le bilan lorsqu’il s’agit également de l’année civile, «voir si nous avons été fidèles aux interpellations de l’Eglise», a-t-il dit.
Pendant l’action de grâces, l’abbé Maurice Guenolé Mizère a remis trois chasubles de couleur rouge aux abbés Ginse Tani Tambika Mbongolo, Prisque Nsimouessa et Francky Gloire Kitilou. Une particularité au cours de cette messe quelques chrétiens ont reçu des distinctions du Pape François pour leur dévouement au sein de l’Eglise. Il s’agissait de: Jean Roger Moboma, Félix Mackari Ndaki, Régis et Régina Goku, et Michel Nkounga Mabika (père de l’abbé Cellot Primat Nkounga Mabikas). Ces distinctions leur ont été remises par les trois abbés. Avant la remise, l’abbé Cellot Primat Nkounga Mabikas a expliqué le sens de ces différentes distinctions.
L’abbé Prisque a présidé la messe de 6h30 et celle de 9h a été présidée par l’abbé Francky Gloire Kitilou.

Aybienevie
N’KOUKA-KOUDISSA

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.