Sélectionner une page

SENEGAL : Nouveau gouvernement

SENEGAL : Nouveau gouvernement

Dans la soirée du 17 septembre 2022, après la nomination du nouveau Premier ministre, Amadou Ba, un nouveau gouvernement a été formé. Au total, il compte 38 ministres dont huit femmes et huit jeunes. Une équipe présentée comme «un gouvernement de combat», avec une continuité et des surprises. Dans ce nouveau gouvernement, il y a des ministres qui restent à des postes stratégiques, comme Sidiki Kaba, ministre des Forces armées; Aissata Tall Sall, aux Affaires étrangères; Antoine Félix Diome à l’Intérieur… C’est aussi le cas pour Marie Khémesse Ngom Ndiaye à la Santé, après plusieurs scandales dans le secteur ces derniers mois. Toutefois, au département de l’Economie, une surprise est constatée, avec la nomination d’Oulimata Saar, qui était jusque-là, directrice régionale de l’agence des Nations unies ONU Femmes qui succède à Amadou Hott. Quant au constitutionnaliste Ismaïla Dior Fall, il a été nommé Garde des sceaux. Il est également noté le retour d’Aly Ngouille Ndiaye, nommé ministre de l’Agriculture. Mais aussi un changement au ministère des Sports, à deux mois de la Coupe du monde de football au Qatar, Yankhoba Diatara qui remplace Matar Ba.
Le Secrétaire général de la Présidence de la République, l’a qualifié de Gouvernement de combat et des défis. D’après Luc Saar, conseiller du Chef de l’Etat, «toutes les régions du Sénégal sont Toutes les régions du Sénégal sont représentées. Il n’y a pas de logique politicienne», a-t-il relevé.
Cependant, il faut signaler que ce gouvernement prendra le train en marche, pendant que l’opposition a considérablement gagné du terrain lors des derniers scrutins et avant la prochaine élection présidentielle, prévue en 2024, et où les opposants et des observateurs soupçonnent le Président Macky Sall de vouloir briguer un troisième mandat.

A.-P. MASSAMBA

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

NOUS VOUS DISONS MERCI !

Ce n’est pas être présomptueux que d’affirmer que notre fête fut belle. Nous avons célébré les 70 ans de création de La Semaine Africaine : nos Evêques nous ont soutenus, nos amis dans les chancelleries comme dans les autres organes d’information nous ont entourés de leur sollicitude. Par les nombreuses manières que nous offrent les technologies modernes d’aujourd’hui, nous avons reçu les témoignages affectueux venus de partout.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.