Sélectionner une page

TRANSPORTS : Le CFCO doté de quatre nouvelles locomotives pour le sortir du ‘’gouffre’’

TRANSPORTS : Le CFCO doté de quatre nouvelles  locomotives pour le sortir du ‘’gouffre’’

Vendredi 13 janvier 2023, le quai de la gare centrale de Pointe-Noire a abrité la cérémonie officielle de réception de quatre locomotives flambants neuves. C’était sous le patronage d’Anatole Collinet Makosso, Premier ministre, chef du gouvernement. En présence de Honoré Sayi, ministre des Transports, de l’aviation civile et de la marine marchande, de Jean Paul Charlier, chargé d’affaires du Royaume de Belgique au Congo, et de bien d’autres autorités, politiques, militaires et civiles.

Dans son allocution, Ignace Nganga, directeur général du CFCO, a présenté les caractéristiques techniques des nouvelles machines: «Les quatre locomotives ici exposées ont été fabriquées en Belgique par la société John Cockerill. Il s’agit de machines de type BE 1200, développant chacune une puissance de 1200 chevaux-vapeurs. Chaque machine est équipée de moteur Diesel de type Caterpillar et de quatre moteurs de traction. Chacune d’elle mesure 4,220 m de hauteur, pour une longueur de 16 m 900, avec une largeur de 2, 810 m. Le tout pour un poids de 68 tonnes. Chaque locomotive peut atteindre une vitesse maximale en remorquage de 90 km à l’heure, largement au-dessus de la vitesse commerciale actuelle du CFCO. Ces locomotives qui seront immatriculées au CFCO, BB 1401 à 1408, constituent le reliquat des services et équipements, objet du contrat commercial. Ce contrat comprenait également la fourniture de deux locotracteurs pour les ateliers de maintenance, des pièces de rechange pour tout type de locotracteur et locomotive, des pièces de rechange et d’engin de voirie de divers consommables, ainsi que la réhabilitation et l’acquisition de machines-outils. Ces locomotives viennent combler très partiellement un déficit que le CFCO accuse tant en locomotives de ligne assurant la traction des rames entre deux gares que des locomotives de manœuvre permettant la formation et l’éclatement des rames».
Ignace Nganga a relevé qu’actuellement, sur un parc total de 43 locomotives de lignes, seules 12 sont en service. «Dans les pires périodes, ce nombre peut descendre à 6 locomotives. La précédente dotation en locomotives de ligne est intervenue en 2015. Elle portait sur 10 locomotives neuves. Aujourd’hui, seules 6 d’entre elles sont opérationnelles, trois des quatre autres sont arrêtées à la suite de graves accidents, tandis que la dernière attend depuis belle lurette des pièces pour son dépannage», a-t-il précisé.
Pour sa part, Jean Paul Charlier a loué les bonnes relations entre la Belgique et le Congo: «La livraison de ces locomotives de la société belge témoigne de l’excellence de bonnes relations économiques et financières entre le Congo et la Belgique».
Visiblement satisfait, le ministre Honoré Sayi a relevé que l’acquisition de ces machines performantes traduit la volonté du Gouvernement de sortir le CFCO de son gouffre. «La cérémonie qui nous réunit ce jour consacre ainsi la réception des quatre premières locomotives du lot des 8. Les quatre autres seront livrées au début du mois de mars 2023. Ces locomotives de puissance 1200 chevaux vont servir à renforcer de manière significative le potentiel de disponibilité du parc des machines de manœuvre nécessaire à la formation des rames de trains. Elles pourront également concourir au bénéfice d’une technologie de nouvelle génération, tracter des trains de voyageurs ou de desserte de tonnages moyens, notamment pour le transport de carburant, de ciment ou d’autres marchandises de première nécessité», a-t-il affirmé.
La coupure du ruban symbolique par le Premier ministre a précédé le rituel traditionnel de bénédiction des lieux par les dignitaires de Bwali. La visite guidée des locomotives a mis un terme à la cérémonie.

Equateur Denis NGUIMBI

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728