Sélectionner une page

UPADS : Honoré Sayi suspendu et déchu de toutes ses fonctions au sein du parti

UPADS : Honoré Sayi suspendu et déchu  de toutes ses fonctions au sein du parti

Le Parti de Pascal Lissouba a mal apprécié l’entrée au Gouvernement de son porte-parole et président du groupe parlementaire UPADS et alliés à l’Assemblée nationale, Honoré Sayi, promu nouveau ministre de l’Energie et de l’hydraulique. Réuni le 18 mai dernier, le secrétariat permanent de l’UPADS, statuant sur son cas, a décidé de le suspendre de toutes ses fonctions au sein du parti. Le député de la 2e circonscription de Dolisie, a choisi de servir la République plutôt que de décliner l’offre. Il a dit n’être animé d’aucune autre intention.

L’UPADS est un parti de l’Opposition, a toujours martelé Pascal Tsaty-Mabiala qui a présidé cette réunion du secrétariat national, qui avait pour objectif d’examiner le cas d’Honoré Sayi, promu ministre de l’Energie et de l’hydraulique dans le nouveau Gouvernement publié le 15 mai dernier.
Le parti dirigé par Pascal Tsaty-Mabiala s’est dit surpris par la nomination de son cadre. Honoré Sayi était appelé à s’expliquer sur son entrée au Gouvernement. Ce qui fut fait. Cette rencontre qui s’est déroulée à huis clos au siège de l’UPADS a accouché d’une souris. Honoré Sayi a préféré servir la République plutôt que le parti. Car, a-t-dit, «on ne peut pas servir deux maîtres à la fois».
De son côté, le secrétariat national a relevé l’incompatibilité du nouveau ministre de servir à la fois le parti et la République. D’où la sanction infligée à l’intéressé qui a été suspendu et déchu de toutes ses fonctions au sein de l’UPADS. Honoré Sayi a plutôt trouvé normale cette sanction. «Que personne ne soit ému. C’est totalement régulier. J’appelle toutes les forces du pays à comprendre qu’un parti qui se respecte doit prononcer ses sanctions. Et, pour respecter également les prescrits de la République, il faut que j’ai les coudées franches et les mains libres, parce qu’on ne peut pas servir deux maîtres à la fois. Je vais donc me consacrer au service de la République et je prends congé de mon parti», a déclaré le ministre.
Aussitôt prononcée cette sanction, le Conseil national a, au cours de cette rencontre, nommé Jérémy Lissouba à la tête du groupe parlementaire. Félicien Nzaou prend la fédération UPADS du Niari et Sidoine Moukoukou devient le nouveau porte-parole du parti. Ces décisions ont été prises à titre conservatoire en attendant d’être entérinées par le Conseil national qui doit décider de la radiation d’Honoré Sayi ou non du parti.

KAUD

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

NOUS VOUS DISONS MERCI !

Ce n’est pas être présomptueux que d’affirmer que notre fête fut belle. Nous avons célébré les 70 ans de création de La Semaine Africaine : nos Evêques nous ont soutenus, nos amis dans les chancelleries comme dans les autres organes d’information nous ont entourés de leur sollicitude. Par les nombreuses manières que nous offrent les technologies modernes d’aujourd’hui, nous avons reçu les témoignages affectueux venus de partout.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.