Sélectionner une page

VIVRE-ENSEMBLE EN PAIX : Donald Fylla Saint-Eudes a organisé une série d’évènements sportifs

VIVRE-ENSEMBLE EN PAIX : Donald Fylla Saint-Eudes a organisé une série d’évènements sportifs

Dans le cadre de la Journée internationale du vivre-ensemble en paix, célébrée le 16 mai de chaque année, le président de l’association Vumbuka et conseiller municipal et départemental de Brazzaville Donald Fylla Saint-Eudes, a organisé une série de rencontres sportives dans la 1ère circonscription de Bacongo, sous le thème: «Agir ensemble dans un esprit de paix et d’harmonie».

La Journée internationale du vivre-ensemble en paix, dont le principe a été arrêté en 2017 par les Nations-Unies, invite les Etats membres à profiter de ce moment pour sensibiliser davantage et apporter un éclairage particulier à un dossier considérable.
Au Congo, la Commission nationale pour l’UNESCO, est le service qui joue le rôle d’organe de consultation, de liaison et d’information. «Elle mobilise et coordonne des partenaires avec la société civile et apporte une contribution substantielle à la réalisation des objectifs de l’UNESCO et à l’exécution de son programme», a expliqué Gervais Ndokekia, secrétaire général adjoint de la Commission nationale pour l’UNESCO.
Pour lui, la Journée du vivre-ensemble en paix, c’est accepter les différences, être à l’écoute, faire preuve d’estime, de respect et de reconnaissance envers autrui et vivre dans un esprit de paix et d’harmonie. «Cette Journée est un moyen de mobiliser régulièrement les efforts de la communauté internationale en faveur de la paix, de la tolérance, de l’inclusion, de la compréhension et de la solidarité. Et l’occasion pour tous d’exprimer le désir profond de vivre et d’agir ensemble, unis dans la différence et dans la diversité, en vue de bâtir un monde viable reposant sur la paix, la solidarité et l’harmonie», a-t-il poursuivi.
A travers cette commémoration, les Etats membres sont invités à la paix et au développement durable, notamment en collaborant avec les communautés, les chefs religieux et d’autres parties prenantes, en prenant des mesures de réconciliation et de solidarité et en incitant les êtres humains au pardon et à la compassion.
Pour Mme Olivia Bumba Fylla, épouse du président de l’association Vumbuka, s’unir pour un monde meilleur est une quête permanente. «L’unité, la réconciliation donc le vivre-ensemble, constituent une voie à sens unique pour la restauration de la paix, la sécurité, le respect du droit de l’homme et le développement. Vivre ensemble en paix, c’est accepter les différences, être à l’écoute, faire preuve d’estime, de respect, de reconnaissance envers autrui et vivre dans un esprit de paix et d’harmonie», a-t-elle déclaré.
Plusieurs activités ont été organisées dans le cadre de cette commémoration. Il s’agit des matchs de football, une marche sportive, des compétitions de jeu de dame, de scrabble, de Nzango et de pétanque.
Des trophées ont été remis aux vainqueurs au stade Yougos, à Bacongo. Un défilé des sapeurs sur l’avenue Matsoua et un bal dansant avec l’orchestre les Bantous de la capitale ont ponctué cette célébration.

Cyr Armel YABBAT-NGO

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

metier dangereux

Un journaliste du Cameroun, pays voisin, a été assassiné dimanche dernier à Yaoundé. Martinez Zogo, 51 ans, de la radio privée Amplitude FM de la capitale camerounaise, a été retrouvé presqu’en putréfaction. Comme pour ajouter à la sauvagerie, il a été brutalement torturé et mutilé comme pour souligner un acharnement à l’anéantissement, une volonté d’en finir avec la vérité que proclamait tout son engagement dans la lutte contre la corruption et dont son émission phare, ”Embouteillage”, s’était fait une renommée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.