Sélectionner une page

Archidiocèse de Cambrai (France) : Mgr Vincent Dollman a ordonné diacre Lionel Kimbembe

Archidiocèse de Cambrai (France) : Mgr Vincent Dollman a ordonné diacre Lionel Kimbembe

L’archidiocèse de Cambrai dans le département du Nord où habituellement il fait froid en cette période d’autonome a connu le samedi 17 octobre dernier, une ordination diaconale d’un jeune séminariste d’origine congolaise, incardiné dans l’archidiocèse. Pour la circonstance, Mgr Vincent Dollman, archevêque de Cambrai avec l’ensemble du presbyterium de cet archidiocèse n’ont pas boudé leur joie d’accueillir Lionel Kimbembe qui a cheminé vers le diaconat depuis Strasbourg où il fit pour la première fois la rencontre de celui qui devait l’ordonner diacre en vue du sacerdoce.
La joie était donc légitime surtout dans un contexte où l’église de France notamment les Hauts de France font face à une sévère crise de vocations, depuis la fermeture du Grand séminaire de Lille, faute de séminaristes.
Dans la présentation de Lionel, deux laïcs qui le connaissent bien ont présenté le parcours du candidat au diaconat.
Lionel Kimbembe, 30 ans, est né à Brazzaville où il fit ses études primaires et secondaires. Après une expérience dans la congrégation des pères du Saint Sacrement, il rencontre Mgr Vincent Dollmann, alors évêque auxiliaire et aumônier du séminaire de Strasbourg, lorsqu’il suivait sa formation théologique à Strasbourg.
Dans son homélie, l’archevêque a rappelé les missions du diacre qui selon lui n’est pas ordonné pour lui-même, mais pour l’Eglise qui attend de lui, l’annonce de l’évangile et le service. C’est pour d’ailleurs a-t-il martelé à Lionel que le diacre doit se laisser guider par son Maître le Christ dans une action concertée avec le Saint-Esprit.
L’annonce de l’évangile, quelle belle mission! Dans un monde en crise et à Mgr de rappeler à Lionel son exigence à travers cette phrase: «Vivre, ce que tu auras enseigné.»
Depuis son arrivée à Cambrai, Lionel Kimbembe côtoie la jeunesse à travers une pastorale tournée essentiellement vers l’accompagnement des jeunes. Selon les témoignages recueillis des Cambrésiens qui l’ont approché, Lionel est un jeune droit, accueillant et humain.
Son ouverture et sa disponibilité ont été souvent soulignées par des laïcs de l’archidiocèse de Cambrai.
Dans son mot de remerciements fort apprécié des fidèles rassemblés dans l’église Saint Géry, le nouveau diacre a remercié, le Tout-Puissant qui l’a appelé à ce ministère, l’archevêque, le presbyterium, sa famille qui s’est jointe à la cérémonie transmise en directe depuis Brazzaville grâce aux technologies de l’information et de la communication déployées par le service diocésain de la communication.
Pour une cérémonie dans un contexte particulier marqué par la crise sanitaire, la messe de cette ordination diaconale était belle grâce à la chorale, les servants d’autel et le service diocésain d’organisation et de la liturgie.
La communauté congolaise du grand Nord à travers le cercle des amis du Congo a tenu à apporter sa contribution pour témoigner son soutien au nouveau diacre qui se recommande à nos prières jusqu’à son ordination sacerdotale prévue en 2021.

Brice-Arsène
MANKOU

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

NOUS VOUS DISONS MERCI !

Ce n’est pas être présomptueux que d’affirmer que notre fête fut belle. Nous avons célébré les 70 ans de création de La Semaine Africaine : nos Evêques nous ont soutenus, nos amis dans les chancelleries comme dans les autres organes d’information nous ont entourés de leur sollicitude. Par les nombreuses manières que nous offrent les technologies modernes d’aujourd’hui, nous avons reçu les témoignages affectueux venus de partout.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.