Sélectionner une page

ATHLETISME : CCAS contre Word Athletics?

Les milieux de l’athlétisme congolais sont suspendus au verdict de la CCAS (Chambre de conciliation et d’arbitrage du sport congolais) concernant les affaires José Cyr Ebina contre deux membres du bureau exécutif de la FCA (Fédération congolaise d’athlétisme). Mais on dit que la World Atletics (Fédération internationale d’athlétisme) n’est pas obligée de suivre le tribunal arbitral du sport congolais.
Le feuilleton qui défraye la chronique dans le monde de l’athlétisme est celui dans lequel José Cyr Ebina et deux autres membres du bureau exécutif de la FCA, Ange Thomas Ndandou, premier vice-président, et Alain Wilfrid Mamboukou, secrétaire général, sont les principaux acteurs. Le premier, contestant la décision «l’excluant des activités de la Fédération», prise en assemblée générale extraordinaire ayant suivi le conseil fédéral inaugural le 17 août dernier, a traduit pour la deuxième fois les deux autres devant la CCAS.
Les audiences de la CCAS prévues le jeudi 23 septembre ont été renvoyées à samedi 25 septembre 2021 pour «conclusions et plaidoiries éventuelles». Mais celles-ci ont été à nouveau reportées au jeudi 30 septembre prochain, à la demande de la partie défenderesse au motif que la partie demanderesse a introduit une nouvelle pièce au dossier, et qu’elle devait d’abord en prendre connaissance avant d’éventuelles plaidoiries.
La nouvelle pièce serait un justificatif des dépenses effectuées par José Cyr Ebina quand les autres membres le considéraient encore comme président de l’instance dirigeante de l’athlétisme congolais. Parce que ses contempteurs l’accusent de «détournement du Fonds DOA» abondé par la Fédération internationale.
On attend les plaidoiries. Mais d’ores et déjà, la World Atletic (Fédération internationale d’athlétisme) semble avoir acté la décision prise en assemblée générale «d’exclure» José Cyr Ebina de la FCA. Dans une correspondance datée du 3 septembre dernier et adressée au secrétaire général de la FCA, l’instance mondiale d’athlétisme dit avoir accusé «bonne réception» du courrier et des documents relatifs à l’Assemblée générale extraordinaire portant décision «d’exclusion de M. José Cyr Ebina» et «pris note de la sanction à l’encontre de votre président et de son exclusion de la FCA, décision votée en majorité des voix des membres de l’Assemblée générale conformément aux statuts et règlement de la FCA». Une copie de cette lettre a été transmise au Comité national olympique et sportif congolais par le secrétaire général de la FCA.
La Fédération internationale reviendra-t-elle sur sa décision si la CCAS lave la partie demanderesse de tout soupçon? D’aucuns affirment qu’en raison du «dossier en béton» reçu de la FCA, l’instance internationale de la discipline promet plutôt «d’ouvrir une enquête internationale sur le financement de DOA, ce qu’il venait de faire pour le Botswana». Que se passerait-il alors si les faits exposés sont avérés? Affaire à suivre…

Jean ZENGABIO

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728