Sélectionner une page

CARITAS BRAZZAVILLE : Rotary Club s’implique dans la scolarité des enfants en situation de vulnérabilité

CARITAS BRAZZAVILLE : Rotary Club s’implique dans la scolarité des enfants en situation de vulnérabilité

Le Rotary club Brazzaville Djoué Doyen conduit par son président Chander Lhy Moeny Makaya, assisté de M. Alec Engouale, membre dudit club, a fait don d’un chèque à Caritas Brazzaville, afin de soutenir ses actions contenues dans son programme dénommé: ‘’Education en milieu ouvert (EMO)’’. Ces enfants bénéficiaires ont été recensés dans les quartiers de Brazzaville et suivis par douze éducateurs issus des Caritas paroissiales.
La cérémonie de remise de ce chèque a eu lieu vendredi 8 avril 2022, à la direction des Examens et concours (DEC), en présence de l’abbé Matthieu Bakanina et de M. Malonga, respectivement directeur de Caritas Brazzaville et coordonnateur. Il y avait également, M. Bertin Maboulou, représentant du directeur départemental de l’Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation ainsi que des directrices des établissements scolaires concernés par ce programme. Le programme EMO consiste à mener une politique d’éducation et de scolarisation des enfants en situation de vulnérabilité dans le département de Brazzaville. Au total, 40 élèves sont concernés, inscrits dans treize établissements scolaires publics, soit 32 élèves dans les classes du CP1 au CM2 répartis dans dix écoles primaires de Brazzaville et 8 élèves en classe de 4e répartis dans trois collèges (André Grenard Matsoua) à Moungali, 4e arrondissement; Liberté à Talangaï, dans le 6e arrondissement et Kinsoundi dans le 1er arrondissement Makélékélé.
Membre du Rotary club, Alec Engoualé a souligné que l’objectif poursuivi par leur organisation est d’atteindre 500 enfants vulnérables d’ici la prochaine année scolaire 2022-2023.
Dans son intervention, l’abbé Matthieu Bakanina s’est dit satisfait du geste du Rotary club à l’endroit des apprenants pour leur bien-être. Il a rappelé que Caritas a été créée en 1959 avec pour but de faire régner la générosité du cœur dans l’humanitaire. «L’Eglise catholique romaine dans sa doctrine sociale prône la générosité du cœur et le partage. Au nom de Mgr Bienvenu Manamika Bafouakouahou, archevêque métropolitain de Brazzaville, je remercie le Rotary club Brazzaville Djoué Doyen pour ce geste aimable d’aider les futurs cadres de demain. Aussi, je sollicite auprès du Rotary club la pérennisation de ce genre d’activités pour que dans un futur proche, nous puissions authentifier ce partenariat par un accord». Le chèque sera réparti comme suit: les frais d’inscription et d’autres contributions seront payés à partir du 1er octobre 2022, soit 11.000 Fcfa pour le primaire et 10.000 Fcfa pour le collège. «J’invite les responsables du Rotary club à plus d’attention sur les jeunes filles mères et les bébés noirs qui nécessitent une attention particulière et un soutien considérable», a plaidé l’abbé Bakanina.
Le président de l’ONG philanthrope a précisé que ce don fait partie du service humanitaire du Rotary club Brazzaville Djoué Doyen. Ce qui traduit l’idéal rotarien d’être toujours proche des vulnérables.
Réceptionnant ce don, le représentant du directeur départemental de l’Enseignement préscolaire a indiqué que ce chèque, dont le montant n’a pas été révélé, permettra aux apprenants de s’acquitter régulièrement de leurs frais d’inscription et d’obtention de Macarons ou badges d’identification donnant accès dans les salles de classe. Il s’est dit heureux du geste, qui sans doute permettra aux enfants inscrits dans les différents établissements scolaires de Brazzaville de bénéficier des conditions idéales d’études, à l’instar des autres enfants du pays.

Pascal BIOZI KIMINOU

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728