Sélectionner une page

COMMUNIQUÉ FINAL DES ASSISES DE L’ASSEMBLÉE SPÉCIALE DES OUVRIERS APOSTOLIQUES DE BRAZZAVILLE

COMMUNIQUÉ FINAL DES ASSISES DE L’ASSEMBLÉE SPÉCIALE DES OUVRIERS APOSTOLIQUES DE BRAZZAVILLE

1. Convoquée par son Excellence, Monseigneur Bienvenu Manamika Bafouakouahou, Archevêque de Brazzaville et Président de la Conférence Épiscopale du Congo, par Lettre Circulaire n° 194/AB/A/S du 07 mars 2022, l’Assemblée Spéciale des Ouvriers Apostoliques de Brazzaville, en sigle ASOA, a été ouverte le dimanche 26 juin 2022, au cours de la messe pontificale célébrée en la cathédrale Sacré-Cœur de Brazzaville par Monseigneur l’Archevêque, en présence de leurs Excellences, Mgr Javier Herera, Nonce Apostolique du Saint-Siège au Congo et au Gabon, et Mgr Ildevert Mathurin Mouanga, Evêque de Kinkala.
2. Au regard de la diversité des exposés, de l’importance des thématiques abordées et eu égard à la qualité des échanges et des contributions, tenant compte enfin de la détermination des participants et participantes, qui se sont investis sans répit tout au long de la semaine qu’ont duré les travaux, et ce, en dépit d’un emploi du temps extrêmement dense, on peut dire que l’ASOA a véritablement tenu et relevé le défi qui était le sien : insuffler un renouveau dans l’Archidiocèse de Brazzaville.
3. Une urgence de mutation paradigmatique qu’est venue couronner le brillant exposé du Dr. Daniel Mikaoulou Miakanda, lequel a gagné les participants et participantes à la nécessité, même dans la pastorale de l’Eglise, à passer de la gestion traditionnelle des programmes d’activités à une gestion axée sur les résultats (GAR).
4. Les résolutions et recommandations sur chacune des questions traitées ont été lues, amandées et approuvées par l’ensemble des participants et participantes à l’Assemblée Spéciale des Ouvriers Apostoliques de Brazzaville. Elles vont toutes dans le sens d’une meilleure gouvernance des potentialités économiques de l’Archidiocèse au profit de tous et d’une gestion plus efficiente de nos ressources humaines.
5. Etant donné qu’elles s’étendent sur une cinquantaine de pages, il n’est pas possible de les lire dans le cadre de cette célébration eucharistique. Elles seront publiées, en tenant compte de toutes les fiches qui ont été déposées au secrétariat, dans les Actes de l’ASOA et constitueront l’ossature du prochain Directoire Diocésain. s’étendent sur une cinquantaine de pages; elles.
6. Permettez-nous néanmoins de citer à titre d’exemple quelques-unes de ces recommandations, concernant à l’organisation des messes dans nos paroisses :
a. La durée maximale de la messe en semaine est de 30 minutes, 1 h 30 les dimanches.
b. La durée des homélies ne devrait pas excéder 2 minutes en semaine, et 12 minutes les dimanches.
c. Lire les intentions de messe avant de commencer la célébration eucharistique.
d. Dans les paroisses qui le peuvent, organiser au moins trois messes par jour en semaine.
e. Les deuxièmes quêtes pendant la messe n’auront lieu dans les paroisses qu’avec l’autorisation expresse de l’évêque.
f. Il faut limiter l’âge des Elisa à 12 ans accomplis et celui des servants d’autel à 13 ans accomplis
g. Se tenir debout pendant le chant du gloria et de l’action de grâce.
h. Se prosterner à la présentation de l’évangéliaire
i. Se lever pendant la remise de la réserve eucharistique au tabernacle
j. Ne pas autoriser les enfants non-baptisés à intégrer le groupe des enfants de chœur, sauf s’ils sont déjà en catéchuménat en vue du baptême
k. Le dimanche, le prêtre doit se vêtir d’une tenue ecclésiastique et porter une paire de chaussures
l. Le port de la chasuble est obligatoire pour le président de la célébration eucharistique.
m. Les paroisses sont tenues de déposer à l’archevêché un rapport trimestriel axé sur les résultats.
n. Etudier avec les autorités publiques la faisabilité d’une procession mariale tous les 14 Août sur les artères principales de la ville capitale pour honorer Marie, Sainte patronne du Congo.
o. Organiser une adoration animée toute la journée le deuxième Dimanche de Pâques, dimanche de la miséricorde.
p. Organiser quatre Nsinsani diocésains chaque année pour les besoins suivants : les séminaires, l’achat des terrains et leur sécurisation des terrains, les assurances et la construction des paroisses anciennes et nouvelles.
7. L’Assemblée Spéciale des Ouvriers Apostoliques de Brazzaville a terminé ses travaux hier vendredi 1er juillet 2022 par une séance émouvante et poignante de réconciliation générale des prêtres diocésains incardinés à Brazzaville, initiée spontanément par leur Pasteur, Monseigneur Bienvenu Manamika-Bafouakouahou, Archevêque métropolitain de Brazzaville, en présence de l’Abbé André NKEKO, qu’on n’a plu vu souvent et de l’Abbé Anselme Badiabo «Chaleureux», arrivé le soir même de France, en dépit de ses contraintes sanitaires, afin de pouvoir vivre cette grande première dans l’histoire de notre archidiocèse, qui a réuni la quasi-totalité du clergé séculier de Brazzaville.
8. Il était environ 21 :30 minutes lorsque le dernier prêtre a quitté la salle des Conférences de l’Hôtel St François de Paul de l’ACÉRAC.

Fait à Brazzaville, le 02 juillet 2022

Le Secrétariat de l’ASOA

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

metier dangereux

Un journaliste du Cameroun, pays voisin, a été assassiné dimanche dernier à Yaoundé. Martinez Zogo, 51 ans, de la radio privée Amplitude FM de la capitale camerounaise, a été retrouvé presqu’en putréfaction. Comme pour ajouter à la sauvagerie, il a été brutalement torturé et mutilé comme pour souligner un acharnement à l’anéantissement, une volonté d’en finir avec la vérité que proclamait tout son engagement dans la lutte contre la corruption et dont son émission phare, ”Embouteillage”, s’était fait une renommée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.