Sélectionner une page

CONTENTIEUX ELECTORAL : Line Princesse Gaétane Mouangassa déboutée

CONTENTIEUX ELECTORAL : Line Princesse Gaétane Mouangassa déboutée

Les résultats des élections législatives du deuxième tour, scrutin du 31 juillet 2022, publiés par le ministre de la décentralisation et du développement local, Guy Georges Mbacka ont fait l’objet de contestation de certains candidats lésés et frustrés. Des recours en réformation ont été déposés à la Cour constitutionnelle. Au cours des audiences tenues les 29 au 30 septembre 2022, sous la présidence d’Auguste Iloki, elle a rendu son verdict. Sur les cinq requêtes examinées, une seule a abouti.

Parmi les plaignants, Gérôme Alain Tati Loutard (indépendant) contre Ernest Christian Makosso (PCT), à Tchiamba-Nzassi, département de Pointe-Noire; Omer Barthélemy Kaya Kimfoko (indépendant) contre Jean Sibaly (PCT), à Kingoué, département de la Bouenza; Dominique Pouma (indépendant) contre Jerslin Justice Bikindou Lalissini (PCT), à Moutamba, département du Niari; Jean Bonard Moussodia (UDH-Yuki) contre Hydevert Aimé Mouagni (PCR), à Moungali I, et Oscar Alban Léonce Kaky (indépendant) contre Line Princesse Gaétane Mouangassa (PCT), à Makélékélé III.
Des cinq requêtes, une seule a été validée par la Cour: celle du candidat Oscar Alban Léonce Kaky. Après examen des procès-verbaux et le recomptage des voix des bureaux de vote de Makélékélé III, le président Auguste Iloki l’a déclaré vainqueur avec 2670 voix, soit 67, 48% des suffrages exprimés, contre 1287 voix, soit 32, 52% à Mouangassa Line Princesse Gaétane. «Il sera notifié au président du Sénat, de l’Assemblée nationale, au ministre de l’Intérieur, de la décentralisation et du développement local et au président de la Commission nationale électorale indépendante (CNEI)», a indiqué Auguste Iloki, après avoir déclaré Alban Kaki, vainqueur des élections dans la 3e circonscription de Makélékélé.
Emotionné, Léonce Alban Oscar Kaky estime que lorsqu’il y a des éléments de preuves, la Cour peut prendre une décision.
A noter que les décisions de la Cour constitutionnelle sont sans recours et irrévocables.

Pascal BIOZI KIMINOU

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

NOUS VOUS DISONS MERCI !

Ce n’est pas être présomptueux que d’affirmer que notre fête fut belle. Nous avons célébré les 70 ans de création de La Semaine Africaine : nos Evêques nous ont soutenus, nos amis dans les chancelleries comme dans les autres organes d’information nous ont entourés de leur sollicitude. Par les nombreuses manières que nous offrent les technologies modernes d’aujourd’hui, nous avons reçu les témoignages affectueux venus de partout.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.