Sélectionner une page

COUPE DU CONGO DE FOOTBALL : Diables-Noirs et AS Otohô en finale

COUPE DU CONGO DE FOOTBALL : Diables-Noirs et AS Otohô en finale

Les résultats des matches retour des demi-finales confirment incontestablement les pronostics. Les Diables-Noirs et l’AS Otohô se sont qualifiés pour la finale de la Coupe du Congo. C’était lundi 8 août 2022, respectivement face au CARA au Stade Président Alphonse Massamba-Débat et aux militaires d’Inter Club au Complexe sportif de Kintélé.
Si les Aiglons ont résisté devant Diables-Noirs avant de devenir spectateurs de leur propre drame (0-1 et 0-0), on conviendra cependant que les militaires d’Inter Club n’ont nullement fait le poids devant l’AS Otohô. Il n’y a qu’à regarder ce cinglant 3-1, après le 2-0 du match aller, pour s’en rendre compte. En cela donc, point de surprise : ni CARA, ni Inter Club au sprint final.

L’AS Otohô disputera sa troisième finale de Coupe du Congo.

Du coup, on vole vers une finale intense et explosive entre Diables-Noirs et AS Otohô. Ce sera le dimanche 14 août au Stade Massamba-Débat. Les deux protagonistes s’affronteront pour la deuxième fois à cette ultime étape de la compétition, après la finale de 2018 remportée par Diables-Noirs aux tirs au but. C’est donc un grand événement sportif en perspective. Les pronostics sont ouverts.

Jean ZENGABIO

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.