Sélectionner une page

DEVELOPPEMENT : Favoriser l’émergence d’une société civile légitime

DEVELOPPEMENT : Favoriser l’émergence d’une  société civile légitime

Le président du Conseil de concertation des ONG de développement (CCOD), Félix Batantou-Oumba, en partenariat avec le Centre pour le développement international et la formation (CIDT), a lancé jeudi 17 mars dernier, le Projet de renforcement des capacités institutionnelle et opérationnelle des ONG membres du CCOD et d’autres réseaux des organisations de la société civile (PRECAP-CCOD). Le CCOD a bénéficié d’un soutien financier de l’Union européenne, à hauteur de 721 552 700 F. CFA, afin de mettre en œuvre ce Projet pour une durée de 3 ans (36 mois).

Le PRECAP-CCOD a pour objectif général de favoriser l’émergence d’une société civile légitime, indépendante, crédible et capable de contribuer au développement social, à la croissance économique inclusive au Congo.
Le CCOD compte 15 ONG (7 ONG féminines, 5 ONG des jeunes, 3 ONG des populations autochtones et 3 réseaux d’ONG). Au moins 100 micro-projets des jeunes, des femmes et populations autochtones sont financés à travers le mécanisme d’appui conseils et des financements en cascade, permettant ainsi le développement de l’entrepreneuriat de ces couches vulnérables.
Les activités à réaliser sont: offrir aux organisations de la société civile (OSC) un programme de renforcement de capacités techniques; mettre en place et redynamiser les groupes de travail au sein du CCOD; appuyer le développement organisationnel et institutionnel ainsi que les activités de suivi-évaluation des politiques publiques de développement des ONG cibles à travers les subventions en cascade; concevoir et offrir un soutien au fonctionnement opérationnel et stratégique des réseaux d’OSC cibles; mener une analyse du cadre légal régissant la société civile au Congo; renforcer la participation des leaders jeunes et leurs réseaux dans les processus.
Le PRECAP-CCOD sera mis en œuvre dans cinq localités: Brazzaville, Djambala, Dolisie, Ouesso et Pointe-Noire.
«Nos attentes, c’est de répondre aux besoins des populations, en ayant davantage d’impact sur les politiques publiques. Ce sont eux qui améliorent les choses sur tous les domaines. Nous, porte-parole des communautés de base et des citoyens, nous devons être vigilants pour que ce qui est écrit dans nos documents se réalise. Nous avons abandonné la production agroalimentaire au profit du pétrole. Les importations qui étaient à 300 milliards de F. CFA, il y a quatre ans, sont passées à 600 milliards de F. CFA et c’est dommage», a déclaré Félix Batantou-Oumba.
Le CCOD a été créé en 1993 et fonctionne depuis sans discontinuer. Parmi ses missions, figurent: faciliter la concertation et le partenaire entre les ONG de développement, d’une part, et entre le développement et pouvoirs publics, d’autre part; collecter et diffuser les connaissances ainsi que les savoir-faire du CCOD et des ONG membres; servir de porte-parole des ONG du CCOD auprès des tiers sur les problèmes d’intérêt collectif.

Aybienevie
N’KOUKA-KOUDISSA

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728