Sélectionner une page

DOPAGE : À Kinkala, les encadreurs sportifs nationaux rappelés à la nécessité d’un sport propre

DOPAGE : À Kinkala, les encadreurs sportifs nationaux rappelés à la nécessité d’un sport propre

Une cinquantaine de cadres techniques issus des fédérations sportives nationales et du département du Pool ont participé à un séminaire de formation dans la lutte contre le dopage. Une rencontre organisée, du 25 au 27 avril 2023 par l’association des Anciens de Diables-Noirs handball (ADNHA) que préside l’ancien international et entraîneur Dieudonné Bonazébi.
Trois jours durant, ils ont débattu du phénomène de dopage dans le sport avec les experts congolais du Comité national de lutte anti-dopage (CNLAD). Dieudonné Bonazébi a exprimé le vœu de l’ADNHA de «compter en nombre suffisant des encadreurs techniques nationaux compétents, capables de mettre à profit leurs acquis au développement de la pratique de la haute compétition».
Il y avait comme thèmes au programme: lutte et organisation antidopage; impacts du dopage, le contrôle anti-dopage; la lutte antidopage et les organisations sportives; l’appui de l’AMA (Agence mondiale antidopage) aux pays membres et l’apport de l’UNESCO pour l’élimination du dopage dans le sport.
La rencontre, ouverte par la secrétaire générale du département du Pool, Mme Emma Berthe Bassinga Ngandziami, visait à bâtir une génération de sportifs qui vont jouer franc-jeu. Une génération qui croit au sport sans dopage, d’y exceller et qui envisage sa pratique dans un environnement sain et propre. Bref, il s’agit d’amener les jeunes sportifs à réaliser des performances grâce au fruit de leur entraînement.
Les travaux de Kinkala cherchent également à faire prévaloir l’esprit sportif dans un monde où le dopage des athlètes devient un véritable fléau pour la santé des sportifs, et une véritable tricherie contre les idéaux et les valeurs du sport.
Selon le secrétaire général du Comité national de l’UNESCO dans la lutte antidopage, Gervais Ndokekias, son organisme «participe activement à la lutte contre le dopage par son travail normatif, notamment par le biais de la Convention internationale contre le dopage dans le sport ainsi que la coopération internationale , l’éducation et le renforcement des capacités»
Les travaux ont accouché de recommandations. Les séminaristes ont souhaité que l’ADNHA multiplie les séminaires de sensibilisation, surtout dans les centres d’encadrement des jeunes sportifs, et que le ministère des Sports accompagne la CNLAD, pour son bon fonctionnement.

G.-S.M.

Rejoignez les 398 autres abonnés pour recevoir une nouvelle mise à jour d'article.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

140 ANS, TROISIÈME !

Nous nous acheminons vers la conclusion des festivités du 140è anniversaire de l’Evangélisation du Congo. Nous l’avons fêtée à Owando, à Pointe-Noire (Loango), et maintenant à Brazzaville : nous avons mis nos pas dans les pas de ces missionnaires spiritains qui vinrent vers nous, Bible en main, pour nous apporter l’Evangile. 140 ans ont passé depuis : la graine plantée en terre du Congo est devenue plante et a donné du fruit. On pourrait dire que nous sommes passés à l’heure du bilan.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez les 398 autres abonnés pour recevoir une nouvelle mise à jour d'article.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

juin 2023
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930