Sélectionner une page

EGLISE CATHOLIQUE EN RD. CONGO : Hommage de la nation à l’archevêque émérite de Kinshasa

EGLISE CATHOLIQUE EN RD. CONGO : Hommage de la nation  à l’archevêque émérite de Kinshasa

La nation congolaise reconnaissante a rendu hommage les 20 et 21 juillet 2021 au Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, rappelé à Dieu le dimanche 11 juillet à Versailles, en France à l’âge de 81 ans. Dimanche 18 juillet, sa dépouille mortelle est arrivée à Kinshasa et accueillie à l’aéroport international de Djili par les autorités ecclésiastiques, civiles et militaires. Le mardi 20 juillet une messe a été célébrée à l’esplanade du Palais du peuple de Kinshasa par le Cardinal Fridolin Ambongo Besungu, archevêque métropolitain de Kinshasa, qui a souligné dans son homélie que les bonnes œuvres que nous accomplissons rendent éternelles leurs auteurs.

Cardinal L. Monsengwo Pasinya

Au cours de cette messe, les Présidents Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de la RD. Congo et Denis Sassou Nguesso de la République du Congo ont déposé des gerbes de fleurs devant le cercueil de l’archevêque émérite. S’en est suivie la décoration à titre posthume de la médaille des héros nationaux Lumumba-Kabila, par le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.
Le mercredi 21 juillet a eu lieu la messe des funérailles en la cathédrale Notre-Dame du Congo dans la commune de Lingwala. Elle a été célébrée par le Cardinal Philippe Ouédraogo, archevêque de Ouagadougou (Burkina Faso), président en exercice du Symposium des Conférences épiscopales d’Afrique et Madagascar (SCEAM). Les deux cérémonies se sont déroulées en présence des deux chefs d’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et Denis Sassou Nguesso; ainsi que de cinq cardinaux: Philippe Ouédraogo; Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui en République Centrafricaine; Antoine Kabanga, archevêque de Kigali au Rwanda; John Onaiyekan, archevêque émérite d’Abuja au Nigeria et Fridolin Ambongo Besungu.
Devant de nombreuses personnalités, notamment les présidents des institutions constitutionnelles, à l’instar du Premier ministre Jean-Michel Sama Lukondé (RDC), les évêques et archevêques venus de la sous-région ont pris part à ces deux cérémonies. Il y avait une forte délégation de la République du Congo composée du président de l’Assemblée nationale, Isidore Mvouba, du premier vice-président du Sénat, Michel Mayinga, du Premier ministre, chef du Gouvernement Anatole Collinet Makosso, des ministres Jean-Claude Gakosso, Jean-Jacques Bouya, Denis Christel Sassou Nguesso, Inès Nefer Ingani. La Conférence épiscopale du Congo (CEC) était représentée par quatre évêques: Victor Abagna Mossa, archevêque d’Owando, vice-président, Anatole Milandou, archevêque métropolitain de Brazzaville; Urbain Ngassongo, évêque de Gamboma et Louis Portella Mbuyu, évêque émérite de Kinkala qui avaient à leurs côtés l’abbé Brice Armand Ibombo, secrétaire général de la CEC, et d’autres.
C’est à 11h30 que la procession d’entrée partie de la cour paroissiale a atteint l’autel de la cathédrale Notre-Dame du Congo au rythme du chant: «Oui je me lèverai et j’irai vers mon père», exécuté par la chorale diocésaine. Dans l’homélie tirée de l’évangile de Matthieu 5,1-12: (Heureux les pauvres de cœur…) prononcée par le Cardinal Dieudonné Nzapalainga en lingala, il a été souligné que le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya avait un charisme exceptionnel et la vocation d’un vrai pasteur de l’Eglise famille de Dieu; il était un grand rassembleur des brebis.
Parmi les allocutions prononcées, on retiendra celles de M. François Kaniki, frère cadet du Cardinal défunt qui a exprimé la gratitude de la famille; du représentant du clergé diocésain de Kinshasa qui a souligné les nombreuses qualités qu’incarnait l’archevêque émérite; du président du SCEAM qui a rappelé le parcours historique du Cardinal Monsengwo au sein de cette institution ecclésiale dont il a présidé aux destinées de 1997 à 2003.
Enfin, le Cardinal Fridolin Ambongo Besungu a d’abord remercié le Président Denis Sassou Nguesso pour son implication personnelle et sa marque de proximité, avant de féliciter les autorités civiles et militaires de la RD. Congo pour leur solidarité.
Troisième Cardinal de la République Démocratique du Congo après Joseph Albert Malula et Frédéric Etsou Nzabi Bamungwabi; cinquième Cardinal de la sous-région Afrique centrale après Joseph Albert Malula, Emile Biayenda (Congo), Christian Tumi (Cameroun) et Frédéric Etsou Nzabi Bamungwabi; Laurent Monsengwo Pasinya qui est né le 9 octobre 1939 à Mongo Belé dans la province de Mayindombé, repose désormais pour l’éternité dans la cathédrale Notre-Dame du Congo aux côtés de ses prédécesseurs.

Pascal BIOZI KIMINOU

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

NOUS VOUS DISONS MERCI !

Ce n’est pas être présomptueux que d’affirmer que notre fête fut belle. Nous avons célébré les 70 ans de création de La Semaine Africaine : nos Evêques nous ont soutenus, nos amis dans les chancelleries comme dans les autres organes d’information nous ont entourés de leur sollicitude. Par les nombreuses manières que nous offrent les technologies modernes d’aujourd’hui, nous avons reçu les témoignages affectueux venus de partout.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.