Sélectionner une page

EGLISE DU CONGO (archidiocèse de pointe-noire) : Les évêques étaient en retraite annuelle à Liambou

EGLISE DU CONGO (archidiocèse de pointe-noire) : Les évêques étaient en retraite  annuelle à Liambou

Comme à l’accoutumée, au début du temps liturgique de l’Avent, les évêques et archevêques du Congo se sont réunis en communion de prière à Liambou, dans la banlieue de Pointe-Noire dans le département du Kouilou. Leurs méditations de la Parole de Dieu, leurs prières pour le salut du monde ont été ponctuées de temps de silence: un temps d’arrêt afin de revenir à la mission même du partage de l’Evangile.

Pendant une semaine, les évêques ont médité sur le thème: «Choisis et appelés à être les premiers, les pierres vivantes du Christ, pierre angulaire.» C’est dans ce thème que Mgr Miguel Nguema, évêque d’Ebibeyin, en Guinée Équatoriale, qui a conduit la retraite, a puisé son inspiration.
Cette retraite a été clôturée au cours d’une messe d’action de grâce célébrée le 4 décembre dernier en la paroisse Saint François d’Assise, à Pointe-Noire. L’eucharistie a été présidée par Mgr Bienvenu Manamika Bafouakouahou, archevêque métropolitain de Brazzaville, président de la Conférence épiscopale du Congo (CEC) et concélébrée par l’ensemble des autres évêques et archevêques du Congo, accompagnés des prêtres, religieux de l’archidiocèse de Pointe-Noire. Les autorités civiles ont également pris part à la cérémonie.
La retraite annuelle des évêques et archevêques du Congo a été l’occasion de marquer une étape pour affronter les défis du futur.
Pendant une semaine, les évêques et archevêques ont célébré les méditations, ponctuées par les laudes, les angélus, l’adoration, les vêpres, et autres moments liturgiques. Ils ont passé un moment de recueillement devant le Saint sacrement.
Cela leur a permis aussi d’être loin de leurs préoccupations administratives et sociales, afin de mieux méditer, prier dans l’ensemble et individuellement pour les peuples, le Congo et eux-mêmes.
La fin de cette retraite a été marquée par une messe d’action de grâce.
Mgr Bienvenu Manamika a dit, dans son homélie tirée de l’évangile selon saint Mathieu (Mat 3,1-12), qu’aller au désert, c’est aller à la rencontre du silence.
«En effet, souvent emportés les uns et les autres dans le tourbillon de la vie, il faut des moments de désert. Si nous voulons rester les hommes et femmes d’intériorité, de croyants, c’est dans le silence que Dieu parle aux cœurs de chacun. Pourtant, le désert est aussi un lieu d’aspérité qui rend difficile la survie. Le cœur de l’homme est souvent un espace difficile parce qu’il héberge les maux de toutes sortes, tels que l’orgueil, les inégalités, la jalousie, la domination, la criminalité et autres méchancetés», a dit le président de la CEC.
Dans son mot de clôture, Mgr Bienvenu Manamika Bafouakouahou a dit merci, au nom des évêques et archevêques du Congo à Mgr Miguel, archevêque métropolitain de Pointe-Noire, pour son accueil très chaleureux sur cette terre d’évangélisation.
Pour lui, la retraite s’est bien passée. Il a invité les chrétiens à être fiers de leur foi et surtout, à ne pas avoir honte de leur foi catholique.
De son côté, Mgr Miguel a dit un grand merci aux évêques pour le choix de Liambou qui se fait chaque année et merci à toutes les communautés de l’archidiocèse de Pointe-Noire qui ont prié afin que cette retraite puisse bien se passer dans l’intimité avec le Christ.

Madocie Déogratias
MONGO

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728