Sélectionner une page

Enseignement préscolaire : Des moyens roulants pour des directions départementales

Enseignement préscolaire : Des moyens roulants pour des directions  départementales

Des véhicules, douze au total, adaptés sur toutes les voies, ont été remis aux directions départementales de l’Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, pour l’exécution des activités du Projet d’appui à l’amélioration du système éducatif (PRAASED), financé par la Banque mondiale.
La cérémonie de remise des véhicules a eu lieu le 26 juillet dernier à Brazzaville sous l’égide du ministre de l’Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, Jean Luc Mouthou. En présence du coordonnateur du PRAASED, Calixte Kolyardo. Ce matériel va sans doute appuyer les capacités opérationnelles des directions départementales dans la réalisation de leurs missions éducatives. Il s’agit de faciliter la distribution des supports et matériels didactiques, la collecte des statistiques, l’enrôlement biométrique des enseignants, la formation décentralisée sur les nouveaux programmes, a dit le coordonnateur du projet éducatif.
Pour sa part, la chargée du pôle Education à la Banque mondiale, Marie-Yvette Sacadura a évoqué l’appui de son institution à la formation des enseignants à travers le territoire national, y compris ceux des zones reculées.
Remettant aux bénéficiaires les véhicules, le ministre de l’Enseignement préscolaire les a exhortés à un usage rationnel. «Ces véhicules ne sont pas destinés à transporter du charbon, du bois, du ciment. Faites-en bon usage pour l’amélioration du système éducatif», a mis en garde les bénéficiaires, tout en renouvelant ses remerciements à la Banque mondiale.
Le PRAASED a pour objectif d’améliorer le rendement scolaire au primaire et au collège. Le projet s’appuie sur trois composantes conformément à la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation 2016-2025. Assurer un enseignement de qualité pour tous; améliorer la qualité et la gestion des ressources, notamment le personnel enseignant; améliorer les performances du système.

Germaine NGALA

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.