Sélectionner une page

FEDERATION AFRICAINE DE BOXE ARABE : Le Congo entre au comité exécutif

FEDERATION AFRICAINE DE BOXE ARABE : Le Congo entre au comité exécutif

Le Comité exécutif de la Fédération africaine et des îles de boxe arabe (FABA), instance dirigée par le Gabonais Eric Ella Békalé, a fait peau neuve le 9 avril dernier. A l’issue du réaménagement de cette instance continentale, le Congo y a fait une entrée par le truchement du président de la Fédération congolaise de boxe pieds-poings, Gerry Blaise Bollé, et du directeur technique national, Césaire Alfred Nzobo.
Gerry Blaise Bollé a été nommé président de la zone Afrique centrale. Un honneur pour le jeune président congolais qui se sent à l’aise et «prêt à accomplir avec loyauté cette grande responsabilité» au niveau de l’instance continentale. Il entend accomplir sa fonction avec «autant d’enthousiasme et de passion». C’est une grande récompense pour tout ce qu’il a apporté à la boxe pieds-poings nationale jusqu’à ce jour. En tout cas, c’est une nouvelle carrière qui commence pour Gerry Blaise Bollé qui pourrait, peut-être demain, servir de tremplin à des fonctions plus importantes.
Les responsables des autres zones sont le Nigérien Ali Kacem Bouhadjar (Zone Afrique de l’Ouest), l’Ethiopien Azahz Ayélé (Zone Afrique de l’Est). Les zones Afrique du Nord et Afrique australe sont présidées respectivement par Ali Gabbech (Tunisie) et David Havaux (Ile Maurice). Quant à André Murray (Trinidad et Tobago), il est le président de la zone des Iles.
Quant à l’autre Congolais promu, Césaire Alfred Nzobo, la FABA l’a élevé au rang de directeur technique adjoint. Lui aussi se dit fier et honoré de passer à l’instance continentale pour apporter sa contribution à la vulgarisation et au développement de la boxe arabe.

Guy-Saturnin MAHOUNGOU

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728