Sélectionner une page

FOOTBALL : Mort de Bernard Tapie : l’Afrique pleure «un grand du foot»

FOOTBALL : Mort de Bernard Tapie : l’Afrique pleure «un grand du foot»

Bernard Tapie n’est plus. Il a succombé le dimanche dernier aux suites d’un cancer qu’on lui a découvert en 2017. Homme d’affaires et homme politique, il fut aussi grand dirigeant de l’Olympique de Marseille (OM), le club français de football qui a toujours joui de beaucoup de sympathie en Afrique et dont il fit, en 1993, le seul à inscrire le nom de la France sur le prestigieux trophée de la Ligue européenne des champions, appelée ‘’Coupe aux longues oreilles’’.
Le décès de Bernard Tapie, comme on pouvait s’y attendre, a eu une résonnance en Afrique, tant le club phocéen, qui a vu passer de nombreux footballeurs du continent, dont le Congolais Jean-Jacques Ndomba ‘’Géomètre’’, est l’un des plus adulés par ici. Certes, Bernard Tapie n’aura dirigé l’OM que pendant quelques années, entre 1986 et 1994, mais il y aura laissé une trace indélébile.
Qui ne se souvient, en Afrique, de cette belle aventure de 1993 ? Elle a été vécue sur le Continent comme la victoire d’une équipe nationale locale. Et pour cause : une légion nègre constituée de footballeurs africains ou d’origine africaine, notamment Basile Boli, Abedi Pelé, Marcel Desailly et Jocelyn Angloma, avait contribué largement à ce succès. Le Franco-ivoirien Basile Boli a été l’unique buteur de cette finale historique remportée aux dépens du Milan AC. Sur un coup de tête rageur, il catapulta le ballon au fond des filets, suite à un corner botté magistralement de son pied gauche magique par le Ghanéen Abédi Pelé.
La suite fut malheureusement un cauchemar pour Bernard Tapie : plusieurs mois de prison pour corruption et subornation de témoins dans l’affaire du match OM-Valenciennes qui a défrayé la chronique en son temps, synonyme de fin de son ascension. Le calice, le dirigeant de l’OM le boira jusqu’à la lie, traqué par la dette financière, harcelé par les affaires judiciaires et poursuivi par la déchéance politique. Mais la légende Tapie, elle a bel et bien existé, elle survivra à sa disparition tragique.
Bernard Tapie sera inhumé ce vendredi 8 octobre à Marseille. Après une messe qui sera célébrée à la cathédrale Sainte-Marie-Majeure. Les hommages et témoignages d’anciens joueurs africains ayant évolué à l’OM affluent. Les images de Basile Boli pleurant à chaudes larmes et soulevant le cercueil de l’ancien dirigeant, ont fait le tour du monde. L’Ivoirien Didier Drogba, un de ses illustres successeurs sous le maillot blanc de l’OM, a réagi aussi au décès de l’ex-patron du club phocéen. «Vous êtes à l’origine de mon amour pour l’OM. Merci…», a-t-il écrit. Un autre vibrant hommage est celui du gardien de but camerounais Joseph Antoine Bell arrivé à l’OM sous l’ère Tapie. «Il fut mon président à l’OM, celui qui m’offrît le brassard de capitaine. Entre nous, il y eut de grands moments de complicité et de sérieux désaccords. Mais sa passion, sa compétitivité ont fait de Bernard Tapie un grand du foot. Adieu, Bernard !», a écrit l’ancien capitaine des Lions indomptables du Cameroun.
L’engagement de l’homme d’affaires, s’est doublé d’une véritable hargne politique contre les extrémismes et le racisme.

Jean ZENGABIO

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

NOUS VOUS DISONS MERCI !

Ce n’est pas être présomptueux que d’affirmer que notre fête fut belle. Nous avons célébré les 70 ans de création de La Semaine Africaine : nos Evêques nous ont soutenus, nos amis dans les chancelleries comme dans les autres organes d’information nous ont entourés de leur sollicitude. Par les nombreuses manières que nous offrent les technologies modernes d’aujourd’hui, nous avons reçu les témoignages affectueux venus de partout.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.