Sélectionner une page

FORCE MONTANTE CONGOLAISE (FMC) : Vadim Mvouba succède à Juste Bernardin Gavet

FORCE MONTANTE CONGOLAISE (FMC) : Vadim Mvouba succède à Juste Bernardin Gavet

Le premier congrès extraordinaire de la Force montante congolaise (FMC) s’est tenu les 9 et 10 octobre derniers au Palais des congrès à Brazzaville, sous la direction de Pierre Moussa, secrétaire général du Parti congolais du travail (PCT). De nouvelles instances dirigeantes ont été mises en place. Vadim Mvouba, le fils du président de l’Assemblée nationale Isidore Mvouba, a été élu premier secrétaire de cette organisation juvénile du PCT. Il succède à Juste Bernardin Gavet.

La Force montante Congolaise (FMC) est une union catégorielle au même titre que l’Organisation des femmes du Congo (OFC), conformément aux recommandations du 5e congrès ordinaire du PCT tenu en décembre 2019. Elle sert de relai pour la vulgarisation de l’idéologie et des objectifs de ce parti en milieu juvénile.
Les objectifs du congrès étaient, entre autres, la conformité à la loi organique relative aux conditions de création d’existence et aux modalités de financement des partis politiques; arrimer l’organisation aux recommandations du 5e congrès ordinaire du PCT; mise en place de nouvelles instances dirigeantes; réaffirmation du choix de Denis Sassou-Nguesso comme candidat du parti à l’élection présidentielle de 2021.

Pierre Moussa remettant l’étendard de la FMC au nouveau secrétaire général

Les 148 participants venus de tous les départements ont mis en place un comité central de 323 membres, un secrétariat permanent de 13 membres, une commission nationale de contrôle et d’évaluation de 7 membres.
Ils ont également adopté les documents fondamentaux de l’organisation, notamment le règlement intérieur et le programme d’activités. Et ont décidé de mettre en place une commission permanente d’adhésion; militer pour la réhabilitation des maisons des jeunes; créer des cellules d’éveil pour assurer la riposte politique.
Dans son allocution, le premier secrétaire élu Vadim Mvouba a invité les jeunes de la FMC à se mettre debout comme un seul homme pour barrer la route aux ennemis de la paix. Il les a exhortés à semer l’amour, la cohésion et l’unité nationale, «valeurs sans lesquelles le développement est impossible».
Il a en outre appelé à la mobilisation générale des jeunes de la FMC pour faire passer dès le premier tour, le candidat du PCT à l’élection présidentielle de 2021.
Tout en félicitant les nouvelles instances dirigeantes mises en place, Pierre Moussa Mvouba les a invitées à se mettre au travail. Pour lui, il y a des grands enjeux politiques qui pointent à l’horizon. Il a exhorté les jeunes de la FMC à lutter contre les antivaleurs, et à travailler en étroite collaboration.
Rappelons que la Force montante congolaise est née des cendres de l’Union de la jeunesse socialiste congolaise (UJSC) et du Comité d’action pour la défense de la démocratie-mouvement de jeunesse (CADD-MJ) à l’issue de son premier congrès ordinaire, tenu du 24 au 26 mai 2013 à Brazzaville.

Pascal Azad DOKO

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

NOUS VOUS DISONS MERCI !

Ce n’est pas être présomptueux que d’affirmer que notre fête fut belle. Nous avons célébré les 70 ans de création de La Semaine Africaine : nos Evêques nous ont soutenus, nos amis dans les chancelleries comme dans les autres organes d’information nous ont entourés de leur sollicitude. Par les nombreuses manières que nous offrent les technologies modernes d’aujourd’hui, nous avons reçu les témoignages affectueux venus de partout.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.